Pourquoi un retour des moteurs hurlants n'est pas si impensable
Prime
Formule 1 Opinion

Pourquoi un retour des moteurs hurlants n'est pas si impensable

Par :

Il n'y a pas que la lutte entre Verstappen et Hamilton qui oppose les patrons de Red Bull et de Mercedes : la nature des moteurs 2025 de Formule 1 fait également l'objet de désaccords. Mais les espoirs d'avoir des unités de puissance bruyantes, sources d'émotions fortes tout en étant respectueuses de l'environnement ne sont pas forcément opposés.

Les vidéos YouTube ne peuvent pas rendre justice au niveau sonore des vieux moteurs V8 et V10 de Formule 1. Quant on était sur le circuit en chair et en os, ils n'agressaient pas seulement nos tympans (rendant les bouchons d'oreille indispensables lors de chaque week-end de F1), mais nous faisaient vibrer au plus profond de nous, ce que les moteurs actuels sont incapables de faire.

Je me souviens de nombreuses fois où j'ai regardé la piste de Monaco dans le tunnel, et où je me tenais derrière un distributeur de boissons gazeuses bien placé pour me protéger des vibrations et de la force des moteurs projetés par les voitures qui passaient à quelques mètres de moi. Vous pouviez sentir les monstres de 20'000 tr/min marteler votre poitrine et traverser votre torse à chaque passage.

partages
commentaires
Averse en Russie : qui a tiré son épingle du jeu ? Prime

Averse en Russie : qui a tiré son épingle du jeu ?

De Lando Norris à Yuki Tsunoda en passant par Lewis Hamilton et Charles Leclerc, voici comment les écuries et pilotes ont (plus ou moins bien) géré l'averse survenue à la fin du Grand Prix de Russie.

Montoya rappelle à Norris son expérience d'Interlagos en 2001

Juan Pablo Montoya insiste énormément sur la confiance décuplée que va gagner Lando Norris malgré sa victoire manquée à Sotchi.

Comment Mercedes a convaincu Hamilton de rentrer au stand

D'abord réticent à l'idée de chausser les pneus intermédiaires à la fin du Grand Prix de Russie, Lewis Hamilton a été convaincu grâce à des éléments clairement adressés par son équipe.

Leclerc : Juste "une question de temps" pour Norris

Charles Leclerc sait toute la difficulté qu'il y a dans la perte d'une première victoire en F1, mais ne doute pas de l'avenir radieux qui attend Lando Norris.

McLaren : Norris sera "encore plus fort" après l'échec de Sotchi

Selon Andreas Seidl, directeur de McLaren, le crève-cœur vécu par Lando Norris au Grand Prix Russie sera bien vite surmonté.

Pénalité moteur : Hamilton y échappera-t-il ?

La gestion de la fiabilité prend des airs de casse-tête pour Mercedes avant le sprint final dans la course au titre.

À Sotchi, McLaren n'a pas seulement failli dans ses prévisions météo

De retour à son usine de Woking cette semaine, McLaren lance une enquête approfondie sur la succession d'événements qui a fait dérailler ses espoirs de victoire au Grand Prix de Russie.

Stats Russie 2021 - McLaren-Ferrari-Williams, comme au bon vieux temps

Retrouvez les statistiques marquantes du Grand Prix de Russie 2021 de Formule 1, qui a notamment vu les trois écuries historiques de la Formule 1 signer un triplé en qualifications.

Formule 1
27 sept. 2021
Williams se sépare de Dan Ticktum

Article précédent

Williams se sépare de Dan Ticktum

Article suivant

Brawn fait l'éloge de la "défense musclée" d'Alonso contre Hamilton

Brawn fait l'éloge de la "défense musclée" d'Alonso contre Hamilton
Charger les commentaires