Pourquoi la survie du GP de Monaco n'est pas menacée
Prime

Pourquoi la survie du GP de Monaco n'est pas menacée

Par :
Co-auteur:
Aurélien Attard

Les avis sont divisés sur la place du Grand Prix de Monaco au sein du calendrier de la Formule 1. Néanmoins, l'épreuve continue d'offrir un défi unique pour les pilotes et les équipes.

Le Grand Prix de Monaco est réputé pour offrir des courses lénifiantes. La piste étroite, les monoplaces larges, lourdes et sensibles à "l'air sale", et les pneus à forte dégradation forment un parfait cocktail d'ennui. Sauf rares exceptions, tous les ans, les spectateurs du monde entier ont droit à une procession longue de deux heures. Et tous les ans, une éternelle question refait surface dès la fin du week-end de course : est-ce que Monaco mérite de rester en F1 ?

Bien que je sois le premier à soutenir tout changement de tracé pour augmenter les opportunités de dépassement, la valeur du Grand Prix de Monaco sort du simple cadre de la course du dimanche après-midi. Si l'on proposait un Grand Prix où cinq équipes différentes s'élanceraient depuis les cinq premières places sur la grille, où l'auteur surprise de la pole position connaîtrait un accident aux qualifications l'empêchant de prendre le départ, où la tête du Championnat du monde changerait de main et où la pression serait si intense que les équipes commettraient plus facilement des erreurs stratégiques, la plupart des gens regarderaient cette course sans hésiter.

partages
commentaires
Les conséquences cachées du crash de Verstappen Prime

Les conséquences cachées du crash de Verstappen

Les limitations budgétaires mises en place en 2021 n'ont de cesse d'amener les équipes de pointe à devoir faire de nouveaux compromis pour limiter les dépenses. Ceux-ci sont particulièrement ressentis en situations d'accidents causant d'importants dégâts.

Les perturbations aéro nuisent aux performances de Ferrari

Mattia Binotto estime que les pilotes Ferrari doivent se tenir loin des perturbations pour exploiter le potentiel de leur F1.

Pourquoi la bataille des ailerons arrière devient plus complexe

L'un des aspects déterminants de la lutte pour le titre entre Red Bull et Mercedes cette année a été le choix de l'aileron arrière par les deux équipes.

Aston Martin "prêt à tout" pour remporter le titre mondial

Propriétaire d'Aston Martin, Lawrence Stroll déclare que son équipe est prête à tout pour remporter le Championnat du monde de Formule 1.

Horner maintient ses critiques sur les célébrations de Mercedes

Le directeur de Red Bull en F1, Christian Horner, a réitéré ses critiques à l'égard des célébrations d'après-course de Mercedes lors du Grand Prix de Grande-Bretagne.

Leclerc : Ferrari aura du mal à répéter sa performance de Silverstone

Bien qu'il ait mené le Grand Prix de Grande-Bretagne, Charles Leclerc a indiqué que la Scuderia Ferrari ne serait pas en mesure de rivaliser systématiquement avec Mercedes cette saison.

Le crash de Verstappen va coûter 1,5 M€ selon Red Bull

Red Bull envisage toujours d'agir contre la pénalité infligée à Lewis Hamilton pour l'accrochage avec Max Verstappen, qui aurait causé 1,5 million d'euros de dégâts.

Steiner : "Quelques détails à régler" sur le contrat de Schumacher

Günther Steiner, directeur de Haas, a indiqué que la prolongation du contrat de Mick Schumacher avec l'écurie américaine est en bonne voie.

Formule 1
23 juil. 2021
Bakou ne convient "pas particulièrement" à la Mercedes

Article précédent

Bakou ne convient "pas particulièrement" à la Mercedes

Article suivant

Tsunoda : "J'étais hors de contrôle à Barcelone"

Tsunoda : "J'étais hors de contrôle à Barcelone"
Charger les commentaires