Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda
Prime

Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda

Par :

Max Verstappen trouve les pénalités moteur "illogiques", toutefois elles sont en vigueur depuis désormais quatre saisons et ont en grande partie été façonnées par les difficultés rencontrées par Honda au moment de son retour en F1. Retour sur l'évolution récente des sanctions concernant les unités de puissance.

Au sortir du Grand Prix de São Paulo, Max Verstappen s'est fendu d'une déclaration sur la pénalité moteur reçue par Lewis Hamilton, et plus globalement sur les règles en vigueur dans ce domaine. Pour le Néerlandais, le fait que le premier changement d'un élément – ici le moteur à combustion interne (ICE) – au-delà du quota autorisé soit pénalisé de 10 positions de recule sur la grille et que les suivants le soient de cinq places est "illogique".

Si l'opinion de fond sur cette question dépend des sensibilités de chacun, la remise en cause de ces règles par Verstappen intervient seulement à la fin de la quatrième saison où cette logique est appliquée. Peut-être plus ironique, c'est en grande partie en raison des difficultés du motoriste actuel du Néerlandais, Honda, que cette orientation avait été adoptée. L'occasion d'un petit retour en arrière sur l'évolution des sanctions dans la réglementation moteur depuis le début de l'ère turbo hybride.

partages
commentaires

Ferrari a conclu ses 800 km d'essais à Fiorano

La Scuderia Ferrari a terminé ce vendredi sa session de trois journées d'essais sur son circuit de Fiorano.

Ces changements que la FIA envisage après la polémique d'Abu Dhabi

Alors que la FIA enquête sur la fin de course du GP d'Abu Dhabi 2021, Peter Bayer, nouveau responsable monoplaces de la fédération, a livré quelques pistes de réflexion pour améliorer le travail de la direction de course à l'avenir.

L'avenir de Michael Masi "pas encore décidé" par la FIA

Responsable monoplaces de la FIA et chargé de réfléchir à l'avenir de la discipline après la controverse du Grand Prix d'Abu Dhabi 2021, Peter Bayer a expliqué que l'avenir de Michael Masi en tant que directeur de course n'avait pas été décidé.

L'enquête FIA pas accélérée malgré un Conseil Mondial extraordinaire

En dépit de la convocation d'une session extraordinaire du Conseil Mondial du Sport Automobile (CMSA), une accélération de l'enquête sur le Grand Prix d'Abu Dhabi 2021 de F1 n'est pas attendue.

Mazepin vise à améliorer ses relations avec les employés Haas

Parmi les nombreux points que Nikita Mazepin doit améliorer cette saison, le pilote Haas se concentre sur les relations avec les membres de l'équipe américaine.

Honda devrait finalement produire les moteurs Red Bull jusqu'en 2025

Alors qu'officiellement, Honda a quitté la Formule 1 fin 2021 en tant que motoriste, le conseiller Red Bull Helmut Marko a révélé que la firme japonaise allait continuer à produire des moteurs F1 jusqu'en 2025.

O'Ward trouve "ridicule" de ne pas avoir la Super Licence

Pato O'Ward a un rêve, courir en Formule 1, mais les règles de Super Licence risquent de se dresser en travers de son chemin.

Räikkönen débarrassé des "conneries qui circulent" en F1

Kimi Räikkönen vient de mettre un terme à sa carrière en Formule 1, et le paddock ne va pas lui manquer.

Mazepin contraint de reprendre le châssis qu'il abhorrait
Article précédent

Mazepin contraint de reprendre le châssis qu'il abhorrait

Article suivant

GP du Qatar F1 - Programme TV et guide d'avant-course

GP du Qatar F1 - Programme TV et guide d'avant-course
Charger les commentaires