"Pousser" plus haut le régime moteur pour générer plus de bruit?

Comme vous le rapportait Motorsport.com dans un précédent article, les quatre motoristes du plateau F1 travaillent de concert pour mettre à plat une proposition technique visant à augmenter le bruit des unités de puissance et ainsi augmenter le spectacle.

La proposition d’un double échappement sera rédigée par écrit et proposée à l’évaluation du Groupe Stratégique F1, qui réunit équipes, FIA et promoteurs, avant de passer sur la table du Conseil Mondial de la FIA en juillet si le feu vert est donné au texte au cours du meeting initial.

En tous les cas, d’autres solutions sont également envisagées, comme l’explique Niki Lauda, qui révèle que Mercedes s’est notamment penché sur la possibilité d’altérer la transmission pour rendre un côté spectaculaire à la sonorité des unités de puissance. D’après l’Autrichien, la donne 2015 est déjà quoi qu’il déjà bien différente de celle de la première année d’utilisation des V6 Turbo hybrides, en 2014.

"Regardez l’an dernier. Le bruit a augmenté, ce n’est pas questionnable. Je pense donc que nous allons dans la bonne direction. Le seul qui n’est pas plus bruyant est le Renault, mais ils ont moins de puissance en termes de cv".

Une bonne façon de faire hurler les moteurs pourrait consister à faire monter les rapports plus haut dans les tours/minute et à limiter le nombre de vitesses sur la transmission, estime Lauda.

"Nous travaillons sur un programme pour 2017, même s’il serait possible de le faire l’an prochain, en ayant 6 vitesses et non 8 ; car on n’en utilise 8 qu’à Monza et Spa, peut-être".

"Avec six rapports, ils vont pousser les tours plus haut, et cela va accentuer le niveau sonore".

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités
Tags bruit, engine, ferrari, honda, mercedes, moteur, puissance, renault, sonorité, technique, v6