Préférés à Vergne, Verstappen et Sainz donnent raison à Red Bull

Depuis l'annonce de sa titularisation à la fin de l'été 2014, Max Verstappen a entendu toutes les critiques possibles étant donné sa précocité et ses débuts en F1 programmés à l'âge de 17 ans. Dès son premier Grand Prix à Melbourne, il s'est montré compétitif sans pouvoir concrétiser, trahi par sa mécanique. Mais le week-end dernier, c'est au terme d'une course solide qu'il a pu marquer ses premiers points et faire taire les sceptiques.

"J'ai dit en octobre et novembre quand tout le monde critiquait : il leur répondra sur la piste, car la réponse sur la piste permet aux gens stupides de comprendre", se réjouit Franz Tost dans les colonnes d'Autosport.

A la tête de Toro Rosso, l'Autrichien ne boude pas son plaisir de voir les choix effectués par Red Bull en matière de line-up être payants. Car à Sepang, ce n'est pas seulement Verstappen qui a brillé, mais toute l'équipe de Faenza.

Ca ne donne pas le sentiment que ce sont des débutants.

Franz Tost, directeur de Toro Rosso

Outre le choix de Verstappen, celui de Carlos Sainz avait lui aussi été mis en doute par certains. Non pas que l'Espagnol, sacré Champion de Formule Renault 3.5 l'an passé, ne méritait pas sa place, mais parce qu'il était finalement préféré à un Jean-Eric Vergne dont l'expérience était régulièrement mise en avant, y compris par une partie de l'équipe, pour former un binôme avec un rookie.

Red Bull est finalement resté fidèle à sa politique en privilégiant la jeunesse, et a prouvé qu'il était possible de préparer ces deux débutants à réussir dans la catégorie reine.

"Je crois que les pilotes ont été brillants dans des conditions vraiment difficiles", souligne Tost après la performance réalisée en Malaisie. "Mais ils ont tous les deux fait exactement ce que nous voulions d'eux et le retour d'informations en course au sujet des pneus est exactement ce que nous voulons. A bien des égards, ça ne donne pas le sentiment que ce sont des débutants."

"Je suis plus qu'heureux avec les deux pilotes. Tous les deux ont fait un excellent travail, sans erreur. Ils sont ouverts et ils veulent apprendre jusque tard dans la nuit. Ils veulent voir ce qui se passe, ce qui est changé sur la voiture, et cette compréhension les aide à être performants. Ils sont également des pilotes très talentueux."

Désormais, après seulement deux courses en 2015, le plus dur commence déjà pour Sainz et Verstappen : confirmer que la Malaisie n'est pas un coup d'éclat. 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Carlos Sainz , Jean-Éric Vergne , Carlos Sainz Jr. , Max Verstappen
Équipes Toro Rosso
Type d'article Actualités
Tags red bull, rookies, toro rosso, tost, vergne