Premier podium pour un Ocon ému, qui a senti moins de foi en lui

Esteban Ocon a relâché une importante pression en montant sur son premier podium en Formule 1, dimanche, au terme d'un GP de Sakhir tumultueux.

Premier podium pour un Ocon ému, qui a senti moins de foi en lui

Le Grand Prix de Sakhir aura été celui des grandes premières tous azimuts ! Ce qui aurait pu être la première victoire de George Russell est cruellement devenue une première arrivée dans les points pour le jeune Britannique. La première victoire de Sergio Pérez, passé si régulièrement sur le podium ces dernières années mais jamais encore sur la première marche, est accueillie avec énormément de sourires dans un paddock espérant encore voir le Mexicain au volant en 2021. Et bien entendu, l'un des autres grands faits de ce week-end aura été le premier podium de son ancien équipier Esteban Ocon dans la catégorie reine.

Lire aussi :

Le Français n'a certes pas livré la course spectaculaire et haletante d'un Russell ou d'un Pérez, mais il n'a pas laissé filer l'occasion, au cours de cette épreuve pleine de rebondissements de saisir sa chance. Qualifié onzième sur la grille de départ, Ocon a livré une belle course et s'est assuré de se trouver dans le bon wagon au moment où les Mercedes ont connu leur terrible double-arrêt aux stands lors de l'intervention de la voiture de sécurité.

Ancré à sa position sur le podium, le Français, qui terminait la course en gommes dures usagées, ne pouvait contrer le retour de Russell avec ses pneus mediums neufs et cédait la seconde position. Mais la crevaison lente du pilote Mercedes lui rendait vite la place. C'est en concédant du temps au vainqueur dans les ultimes boucles que le pilote Renault a conclu la course, qui lui offre 18 points salvateurs à un moment de la saison où les remarques concernant la difficile comparaison de ses résultats à ceux de son équipier commençaient à se faire de plus en plus nourries.  

"Je n'ai pas de mots, j'ai pleuré sur la ligne [d'arrivée]", déclarait-il, ému, à l'arrivée. "C'est tant d'émotions qui me passent en tête, vous savez ! Ce fut une saison difficile de notre côté. Ça n'a pas toujours payé et nous avons continué à travailler dur et à rester motivés. C'était très important. Au moment où il y a de moins en moins de monde qui croit en vous, il est important de croire en soi-même et aujourd'hui, nous l'avons fait. J'en suis très heureux et c'est un dur labeur qui paie."

Lire aussi :

Ocon l'avoue, le fait d'avoir été associé à Ricciardo et d'avoir vu celui-ci prendre le dessus de manière assez nette a été dur à encaisser. "Daniel est un fantastique point de référence : il a fait une saison très solide pour sa seconde saison chez Renault et il est monté d'un cran. Et globalement, vous savez, je sens que ma progression a également été importante. Je resserre l'écart avec lui et obtenir ce podium est la cerise sur le gâteau."

partages
commentaires
George Russell élu "Pilote du Jour" du GP de Sakhir 2020

Article précédent

George Russell élu "Pilote du Jour" du GP de Sakhir 2020

Article suivant

Russell sous enquête des commissaires au GP de Sakhir

Russell sous enquête des commissaires au GP de Sakhir
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Sakhir
Catégorie Course
Lieu Bahrain International Circuit
Pilotes Esteban Ocon
Équipes Renault F1 Team
Auteur Guillaume Navarro