Première apparition des pneus Supertendres à Monaco

Pour la première fois cette saison, Pirelli apportera les pneus supertendres à l’occasion du Grand Prix de Monaco

Pour la première fois cette saison, Pirelli apportera les pneus supertendres à l’occasion du Grand Prix de Monaco. Un choix logique compte tenu des particularités du circuit de la Principauté, avec une piste où le manque d’adhérence est très présent. Aux côtés de ces pneus Pirelli P Zero Rouge, on retrouvera les pneus tendres P Zero jaune.

Dans les rues de Monaco, les pilotes doivent composer avec une piste qui évolue tout au long du week-end puisqu’elle est temporaire. Elle recèle de pièges en tous genres comme les lignes blanches, les bouches d’égout ou encore les nombreuses bosses. Il faut noter que la portion du circuit qui débute à la sortie du tunnel a été en partie re-surfacée.

Concernant l’évolution de la piste, elle est mise à mal par le format particulier du Grand Prix de Monaco, où les essais libres se déroulent le jeudi. Ensuite, les pilotes ne reprennent pas la piste avant le samedi, sur un tracé qui aura été de nouveau ouvert à la circulation la veille. L’usure des pneus arrière est un point essentiel en raison du patinage important qui se produit à la sortie des nombreux virages lents.

Pour les plus habiles, et malgré le choix des gommes les plus tendres, la possibilité d’une stratégie à un seul arrêt dimanche prochain en course reste envisageable.

« Les pneus Supertendres qui vont débuter ce week-end sont dotés, comme l’ensemble de la gamme introduite en 2014, de nouveaux mélanges de gommes et de structures destinés à accroître leur longévité », rappelle Paul Hembery, directeur de Pirelli Motorsport. « La tenue des pneus et leur usure sont généralement faibles et il est possible de boucler la totalité du Grand Prix en n’effectuant qu’un seul pit-stop. »

« Ce n’est pas toujours la solution la plus efficace cependant. Il faudra être fin stratège pour dompter les difficultés de ce circuit où il est traditionnellement difficile de dépasser. Les qualifications revêtiront donc une importance capitale. La stratégie de course doit être flexible en raison de la possibilité de voir apparaître la voiture de sécurité. La clé du succès sera donc d’avoir une bonne lecture des événements afin de saisir la première opportunité qui se présente. »

Lors des dix dernières éditions du Grand Prix de Monaco, le vainqueur s’est élancé depuis la pole position à neuf reprises. Notons enfin que les prévisions météo sont encore incertaines et que des averses ne sont pas à exclure pour samedi et dimanche.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités