Première au volant d'une F1 pour Lawson, avec la RB7

Liam Lawson va prendre le volant de la Red Bull RB7 de la saison 2011, une première pour le jeune pilote au volant d'une F1.

Première au volant d'une F1 pour Lawson, avec la RB7

Membre du programme junior de Red Bull, Liam Lawson pilotera ce week-end une Formule 1 pour la première fois, au Festival of Speed de Goodwood (à suivre toute la journée en direct ci-dessous). Le Néo-Zélandais va prendre le volant de la Red Bull RB7 avec laquelle Sebastian Vettel a conquis son deuxième titre mondial en 2011. Ce sera un premier avant-goût de F1 pour le pilote de 19 ans, actuellement engagé en F2.

Liam Lawson s'est rendu à l'usine de Milton Keynes en début de semaine pour mouler un baquet et tester son installation dans cette monoplace, qu'il suivait à la télévision quand il était enfant. Il n'a pas caché avoir ressenti quelques émotions en s'installant dans ce cockpit.

Lire aussi :

Il devrait faire plusieurs passages à Goodwood avec la RB7 vendredi et dimanche. Lors de l'événement, il réalisera également des démonstrations à bord de la Ferrari 488 GT3 qu'il pilote cette année en DTM, et avec laquelle il a remporté la manche d'ouverture du championnat le mois dernier à Monza.

"Je pilote la Red Bull RB7 et c'est ma première expérience en Formule 1, donc c'est extrêmement passionnant", confie Liam Lawson à Motorsport.com. "Je suis allé mouler mon baquet dans la voiture cette semaine et c'était une expérience assez folle. La RB7 est la voiture de 2011 et je me souviens que j'avais neuf ans, je regardais le championnat et je regardais Vettel le dominer. Franchement, j'ai du mal à croire que je vais piloter cette voiture. Je suis vraiment excité, ils ont même mis mon nom sur le côté, c'est plutôt cool."

Après ses démonstrations à Goodwood ce week-end, Liam Lawson prendra la direction de Silverstone pour disputer une nouvelle manche du championnat de F2 en marge du Grand Prix de Grande-Bretagne. Le Néo-Zélandais occupe actuellement la huitième place du classement après un bon début de saison qui l'a vu s'imposer lors de la course d'ouverture à Bahreïn. Il a également gagné dans les rues de Monaco ensuite, avant de perdre cette victoire sur tapis vert en raison de l'utilisation d'une mauvaise cartographie d'accélérateur au départ. Le jeune pilote reste sur une sixième place décrochée à Bakou lors de la course principale.

Propos recueillis par Tom Howard

partages
commentaires
La course de sa vie : Carlos Reutemann à Kyalami en 1974

Article précédent

La course de sa vie : Carlos Reutemann à Kyalami en 1974

Article suivant

"Des négociations secrètes en 1998" entre Schumacher et McLaren

"Des négociations secrètes en 1998" entre Schumacher et McLaren
Charger les commentaires