La première réclamation de Mercedes rejetée

Les commissaires ont décidé de ne pas sanctionner Max Verstappen pour sa manœuvre survenue juste avant la relance du Grand Prix d'Abu Dhabi.

La première réclamation de Mercedes rejetée

Les commissaires sportifs ont rendu une première décision à Abu Dhabi, en rejetant l'une des deux réclamations portées par Mercedes : celle concernant un supposé dépassement de Max Verstappen sur Lewis Hamilton avant la relance de la course, lorsque la voiture de sécurité s'est effacée pour le dernier tour du Grand Prix, ensuite remporté par Max Verstappen. 

Peu de temps après l'arrivée de la course, Mercedes a porté par deux fois réclamation. L'écurie allemande a remis en cause le résultat de l'épreuve. Il convient de souligner qu'elle a porté réclamation contre ce résultat, mais également contre Red Bull Racing, en s'appuyant sur deux articles du Règlement Sportif qui, selon elle, n'ont pas été respectés. Dans les deux cas il s'agissait d'événements survenus en fin de course, après la neutralisation par la voiture de sécurité, consécutive à l'accident de Nicholas Latifi.

La première réclamation était liée à l'article 48.8, faisant allusion à la procédure de relance de la course après l'effacement de la voiture de sécurité et l'interdiction de doubler avant la ligne de Safety Car. Dans le viseur se trouvait le comportement de Max Verstappen, venu se porter à la hauteur de Lewis Hamilton au virage 12, juste avant la relance. 

Les commissaires, bien que jugeant les arguments de Mercedes recevables, ont décidé de ne pas prononcer de sanction. "Ayant pris en compte les diverses déclarations faites par les parties, les Commissaires déterminent que bien que la Voiture 33 ait, à un moment, pendant un instant très court, légèrement dépassé la Voiture 44, à un moment où les deux voitures accéléraient et freinaient, elle est repassée derrière la Voiture 44 et n'était pas devant quand la période de Safety Car s'est achevée", ont-ils indiqué dans leur rapport. 

Les concurrents ont la possibilité de faire appel. 

Une seconde réclamation est toujours à l'étude, portant sur l'article 48.12 du règlement et sur la manière dont a été relancée la course en autorisant seulement une partie des retardataires à se dédoubler. 

Lire aussi :

partages
commentaires
Latifi s'excuse d'avoir influencé la bataille pour le titre
Article précédent

Latifi s'excuse d'avoir influencé la bataille pour le titre

Article suivant

Seconde réclamation rejetée, Verstappen conserve son titre

Seconde réclamation rejetée, Verstappen conserve son titre
Charger les commentaires