Profiter des malheurs de Ferrari ne comble pas Mercedes

En dépit des difficultés rencontrées en course à Sepang, et de la déception de ne pas avoir réussi à battre Red Bull, Mercedes pense pouvoir surmonter ses ennuis lors des prochaines courses, à force de travail.

Bien qu'amer après l'épreuve à la lecture du résultat, Toto Wolff estime que le débriefing qui a eu lieu ensuite avec les ingénieurs permettra de progresser considérablement dans les semaines à venir. Le directeur de l'écurie allemande dissocie clairement la bonne affaire réalisée par Lewis Hamilton au championnat du manque de rythme évident de la W08 durant le Grand Prix.

Durant le week-end, Lewis Hamilton et Valtteri Bottas n'ont jamais réussi à trouver un bon équilibre sur leur monoplace. Dans le même temps, Red Bull a impressionné, avec la victoire de Max Verstappen, tandis que Sebastian Vettel a démontré à travers sa remontée que Ferrari avait un excellent rythme, ruiné par des ennuis de fiabilité moteur. Un avertissement à prendre au sérieux, selon Toto Wolff.

"C'est un sport dans lequel on ne fait pas de prisonniers", image l'Autrichien. "Nous prenons des points, et Ferrari aurait dû faire pareil, mais la malchance ou le manque de performance des autres ne me remontent pas du tout le moral. Nous regardons nos performances, notre niveau de performance, qu'il soit suffisamment bon ou meilleur que qui que ce soit d'autre, et c'est le sentiment sous-jacent qui existe actuellement. Comment pouvons-nous résoudre nos problèmes ? Profiter des ennuis de Ferrari au championnat ne devrait pas masquer le fait qu'ils ont rattrapé 30 secondes dans cette course."

"Le meilleur débrief d'après course en cinq ans"

Juste après le Grand Prix de Malaisie, Mercedes a immédiatement étudié dans le détail les données récoltées au cours d'un débriefing visiblement très productif pour comprendre comment répondre aux difficultés rencontrées.

"Ce sont ces moments qui peuvent vous faire progresser, et je viens de connaître le meilleur débrief d'après course en cinq ans", a confié Toto Wolff dimanche à Sepang. "C'est le sentiment que j'ai, car c'est tellement douloureux. Nous avons profité de la malchance de Ferrari pour le championnat, mais nous n'avions pas le rythme pour concurrencer Red Bull ou Ferrari, et c'est ce qui reste important pour nous tous. Nous devons comprendre pourquoi nous ne sommes pas performants sur certains circuits et dans certaines conditions météorologiques."

"Tout le crédit revient à Red Bull et Ferrari pour leur performance, mais je crois que nous avons été en dessous de notre niveau à Singapour et à Kuala Lumpur. C'est là-dessus que nous devons nous concentrer."

"Je suis toujours inquiet", ajoute-t-il quant à la menace Ferrari pour la fin de la saison, "et le rythme de Ferrari et Red Bull était très bon. Mais se faire secouer un peu, c'est bien de temps en temps."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités
Tags sepang, toto wolff