Prost : Avoir un pilote français n'est pas un objectif pour Renault

Alain Prost pose un regard bienveillant sur les forces françaises en Formule 1, mais Renault n'a pas de plan précis pour recruter un pilote tricolore à moyen terme.

La saison 2018 qui vient de débuter s'annonce brillante pour les représentants français en Formule 1. Avec trois pilotes tricolores sur la grille, la France est la nation la plus représentée, tandis qu'elle possède également une écurie d'usine avec Renault, ainsi que des personnes haut placées dans certains teams étrangers. Cerise sur le gâteau, le Grand Prix de France fera son grand retour au calendrier en juin prochain, sur le Circuit Paul Ricard.

Avec un contexte aussi favorable, la prochaine étape serait-elle d'imaginer un pilote au passeport français se glisser dans le baquet d'une monoplace frappée du Losange ? Que ceux qui en rêvent se réveillent tout de suite, car ce n'est en aucun cas à l'ordre du jour sur la feuille de route du constructeur français ! Avec un duo désormais composé de Nico Hülkenberg et Carlos Sainz, Renault n'envisage pas de se contraindre à un recrutement basé sur la nationalité. Seul le talent et les opportunités décideront.

"Avec une équipe comme celle-ci, on ne fait généralement pas ce que l'on veut", prévient Alain Prost dans une interview accordée à Motorsport.com. "Très souvent, les pilotes sont sous contrat. De notre côté, nous sommes très heureux des pilotes que nous avons aujourd'hui. Mais si un jour nous avons un pilote français [qui selon nous est] meilleur, et que nous avons l'opportunité, alors pourquoi pas ? Mais vous savez, ce n'est absolument pas l'objectif. Nous voulons avoir les meilleurs pilotes possibles dans notre équipe." 

Une histoire de cycles

Ce qui n'empêche certainement pas le conseiller spécial de Renault de poser un regard bienveillant sur la génération de pilotes tricolores qui perce aujourd'hui en Formule 1, emmenée par Romain Grosjean, Esteban Ocon et Pierre Gasly.

"Dans l'ensemble, je crois que nous avons une bonne génération de pilotes français", se félicite le Professeur. "Ils semblent plutôt bons et ils ont beaucoup d'expérience. Nous avons aussi des jeunes pilotes, qui devraient connaître de grands succès à l'avenir, c'est certain."

"C'est toujours un cycle vous savez, dans chaque pays. Mais en France, nous avons évidemment le fait que Renault soit de retour. Renault a toujours été là comme motoriste, quand ils n'avaient pas leur propre équipe. Mais désormais la synergie en France devient aussi meilleure. Indirectement, ça aide tout le monde. Alors c'est bien d'avoir des pilotes français, d'avoir des sponsors, d'avoir une équipe. Pour nous en France, tout semble bien aller en ce moment."

Propos recueillis par Erwin Jaeggi

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Alain Prost
Équipes Renault F1 Team
Type d'article Actualités
Tags enstone, exclusif, france