Prost : Le quatrième titre de Hamilton sera "très mérité"

Ce n'est probablement plus qu'une question de jours avant que Lewis Hamilton ne devienne le cinquième quadruple Champion du monde de l'Histoire de la Formule 1, succédant à Juan Manuel Fangio, Alain Prost, Michael Schumacher et Sebastian Vettel.

C'est une remarquable série de bons résultats qui a permis à Lewis Hamilton de faire un pas décisif vers son quatrième titre mondial, puisqu'il a remporté cinq des six derniers Grands Prix en date avec une deuxième place en Malaisie.

Sebastian Vettel, quant à lui, n'a signé que trois podiums sur les six dernières manches, et avec un écart de 66 points entre les deux hommes, l'issue du duel ne fait que peu de doute. Alain Prost lui-même le reconnaît : Hamilton devrait le rejoindre au palmarès.

"Premièrement, c’est très mérité, il fait une saison assez exceptionnelle", souligne l'ambassadeur de Renault au micro de Canal+. "On le voit aussi aujourd’hui [dimanche, ndlr], parce que quand on a beaucoup d’avance, on ne sait pas toujours très bien comment gérer sa course : il a pris quand même des petits risques à faire des très beaux dépassements, et on voit qu’il est dans une confiance totale."

"Des situations comme il a aujourd’hui, on en a très peu dans une carrière, avec tout qui va bien : la voiture, l’ambiance, le support de l’équipe, un coéquipier super parce qu’il est quand même un petit peu derrière mais ils s’entendent bien, très heureux dans sa vie… enfin, je veux dire, il est au top et on le voit dans son comportement. La performance d’un pilote, c’est beaucoup la psychologie et là, il est au top et à mon avis au Mexique, il ne va pas se contenter d’assurer une cinquième place. Je pense qu’il va avoir envie de gagner la course et d’être Champion de cette manière-là."

Un top 5 suffirait effectivement à Hamilton pour être sacré à Mexico, mais le pilote Mercedes souhaitera certainement battre son record personnel de 11 victoires en une saison, établi en 2014 ; il en est à neuf.

Prost prend la défense de Verstappen

Alain Prost est également revenu sur la pénalité de cinq secondes infligée à Max Verstappen pour son dépassement sur Kimi Räikkönen, où il a mis les quatre roues de l'autre côté de la ligne blanche à l'intérieur du virage. Cette sanction fait débat et déchaîne les passions.

"À partir du moment où vous faites des circuits avec des bordures… enfin, on appelait ça des bordures, qui ne sont plus des bordures, c’est quand même un petit peu la continuité logique de la piste, je ne vois pas pourquoi il aurait été sanctionné ; il y a des choses plus sanctionnables que celle-là, en tout cas", estime Prost. "Ah, il n’est plus sur le podium ? Ce n’est pas normal, ce n’est pas très normal, je trouve. À chaud, à chaud !"

 
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP des États-Unis
Circuit Circuit of the Americas
Pilotes Lewis Hamilton , Alain Prost , Max Verstappen
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités