Le Qatar confirmé au calendrier 2021 et pour 10 ans en F1 !

La Formule 1 connaîtra bien son premier Grand Prix du Qatar cette saison puisque le circuit de Losail accueillera la discipline reine en novembre. Plus encore, l'État et le championnat sont désormais liés pour 10 ans.

C'était attendu et n'était plus vraiment qu'un secret de polichinelle : la Formule 1 va organiser son premier Grand Prix du Qatar du 19 au 21 novembre, sur le circuit de Losail. Dans un calendrier encore perturbé par la pandémie de COVID-19 et ses conséquences, le petit État du Moyen-Orient s'est positionné pour garnir le programme de la saison 2021 avec une épreuve de nuit tout en s'offrant une place sur le long terme.

En effet, plus encore que l'accueil de la discipline reine dans quelques semaines, c'est la nouvelle d'un contrat de 10 ans liant le Qatar et la F1 entre 2023 et 2032 qui ressort ce jeudi matin. Le championnat cherche depuis plusieurs années à augmenter sensiblement le nombre de courses au programme et, si les épreuves "uniques" de la saison 2020 ont surtout eu pour but de combler un calendrier qui avait été difficile à établir sans autre visée que le court terme, ce n'est clairement pas le cas avec le Qatar qui veut s'inscrire dans la durée.

Côté sports mécaniques, le Qatar accueille depuis 2004 le Championnat du monde de vitesse moto. En 2008, le tracé avait créé l'événement en organisant le premier Grand Prix MotoGP de nuit de l'Histoire, quelques mois avant la première manche nocturne de la F1 à Singapour. Depuis lors, le Qatar s'est largement positionné comme un acteur de premier plan sur la scène internationale, en particulier sportive, avec la volonté de diversifier ses activités économiques et d'étendre son influence.

En 2022, le pays accueillera par exemple la Coupe du monde de football, ce qui explique d'ailleurs qu'il n'y aura pas de Grand Prix de F1 du Qatar en 2022, afin de se concentrer sur la compétition organisée par la FIFA qui se tiendra en fin d'année. Il est par ailleurs à noter qu'à compter de 2023, l'organisation du GP ne sera pas forcément liée au circuit de Losail.

Losail, qui sera donc le théâtre de la 20e manche de la saison 2021 de F1, n'a été que rarement utilisé pour des courses automobiles de haut niveau. Une épreuve du championnat GP2 Asia a eu lieu en février 2009, les deux courses ayant été remportées par Sergio Pérez et Nico Hülkenberg, tandis que la série Speedcar, réunissant d'anciens pilotes de F1, s'est également rendue sur place la même année. Trois manches du WTCC ont été organisées entre 2015 et 2017.

Lire aussi :

Le directeur de course de la FIA, Michael Masi, et le directeur sportif de la F1, Steve Nielsen, ont visité le site après le GP de Hongrie afin d'évaluer les changements nécessaires pour qu'il puisse accueillir un Grand Prix. La liste comprenait une entrée révisée pour les stands et des modifications de certains vibreurs et barrières, ainsi que de nouvelles structures d'accueil pour les équipes dans le paddock. Ces travaux ont été entrepris au cours des dernières semaines.

Pérez, seul pilote de F1 actuel à avoir couru à Losail, a récemment déclaré : "Je me souviens à peine du circuit. Je me rappelle qu'il était très lisse, parce qu'il a été fait pour le MotoGP. Je pense que ce sera un bon endroit."

partages
commentaires
Hill : Bottas a quasiment fait signe à Verstappen de passer
Article précédent

Hill : Bottas a quasiment fait signe à Verstappen de passer

Article suivant

La Williams n'a jamais été aussi bonne qu'à Sotchi, selon Latifi

La Williams n'a jamais été aussi bonne qu'à Sotchi, selon Latifi
Charger les commentaires