Qualifications Sprint, mode d'emploi !

Le format du week-end de Grand Prix est révolutionné cette saison en Formule 1, avec l'apparition d'une course qualificative lors de trois rendez-vous, le dernier ce week-end à Interlagos . Voici tout ce qu'il faut savoir sur les Qualifs Sprint.

Les Qualifications Sprint, c'est quoi ?

C'est nouveau en Formule 1 ! Les Qualifications Sprint sont une course de 100 kilomètres permettant de définir la grille de départ du Grand Prix qui, lui, est disputé sur une distance de 305 kilomètres. L'objectif est de pimenter le week-end en ajoutant un peu de spectacle avec une seconde course. Les pilotes y disposent de deux trains de pneus chacun, mais aucun arrêt au stand n'est obligatoire, et des gommes pluie sont évidemment disponibles en cas de besoin.

Comment est définie la grille des Qualifs Sprint ?

Contrairement à ce qui avait été un temps envisagé, il n'y a pas de grille inversée, et ce sont donc les qualifications classiques qui définissent la grille de départ. Attention toutefois : celles-ci ont désormais lieu le vendredi après-midi ! En conséquence, il n'y a plus que deux séances d'essais libres : une le vendredi matin et une autre le samedi matin, d'une heure chacune. Les monoplaces évoluent ainsi sous le régime du parc fermé dès le début des qualifications, le vendredi après-midi.

Les pilotes et écuries vont-ils marquer des points ?

Oui ! L'enjeu des Qualifs Sprint n'est pas simplement de s'assurer une bonne position sur la grille de départ pour le dimanche. Non seulement le prestige de la pole position est en jeu, mais le top 3 marque des points selon un barème simple : 3-2-1. Sans cérémonie de podium, ces trois pilotes reçoivent néanmoins une récompense symbolique.

Et en cas d'accident, il se passe quoi ?

Un pilote impliqué dans un accident est bien évidemment autorisé à prendre le départ du Grand Prix depuis le fond de grille s'il est contraint à l'abandon lors des Qualifs Sprint. Les écuries reçoivent un bonus d'environ 500 000 $ pour compenser les frais engendrés par l'ensemble des trois courses qualificatives cette saison, le plafond budgétaire de 145 M$ étant rehaussé de la même somme, et une compensation financière supplémentaire est justement octroyée pour compenser les dégâts liés à un éventuel accident ; Red Bull en a bénéficié à Silverstone avec Sergio Pérez. Bien évidemment, en raison du régime de parc fermé, les pièces endommagées doivent être remplacées par un équivalent identique pour le Grand Prix.

Les Qualifs Sprint, c'est quand ?

Les Qualifs Sprint apparaissent lors de trois Grands Prix cette saison. Il y a eu celui de Grande-Bretagne à Silverstone, puis celui du GP d'Italie à Monza. La troisième épreuve a lieu ce week-end, à Interlagos dans le cadre du GP de São Paulo. Samedi 13 novembre, le départ des Qualifs Sprint sera donné à 20h30.

partages
commentaires
Ces erreurs que Verstappen ne commet pas au moment décisif
Article précédent

Ces erreurs que Verstappen ne commet pas au moment décisif

Article suivant

Norris surpris qu'AlphaTauri soit si loin au championnat

Norris surpris qu'AlphaTauri soit si loin au championnat
Charger les commentaires