Les Qualifs Sprint ne décideront pas du titre mondial

Selon le directeur sportif de la Formule 1, Ross Brawn, la dernière course sprint de la saison 2021 aura lieu bien avant la fin de l'année pour ne pas qu'elle influence l'issue de la lutte au championnat.

Les Qualifs Sprint ne décideront pas du titre mondial

Avec pour objectif de dépoussiérer le format actuel des qualifications et d'augmenter les possibilités de surprise sur la grille de départ, la Formule 1 met en place cette saison trois courses sprint limitées à 100 kilomètres le samedi. Les deux premières Qualifications Sprint de l'Histoire auront lieu au Grand Prix de Grande-Bretagne, à Silverstone, et au Grand Prix d'Italie, et Monza.

Pour l'heure, la troisième course sprint est réservée à une destination hors d'Europe qui doit encore être déterminée. Cependant, la qualification ne se tiendra pas en Arabie saoudite ou à Abu Dhabi pour une bien simple raison. Les Qualifications Sprint comportent un système de points : trois unités sont attribués au vainqueur de la course, détenteur de la pole position pour la course du dimanche, deux pour le deuxième et une pour le troisième. Placer la troisième course sprint en fin de saison ne fait qu'augmenter le risque d'assister au sacre d'un pilote dans la séance du samedi au lieu de la course "principale". 

Souhaitant éviter ce scénario peu flamboyant, les dirigeants de la Formule 1 privilégient donc les destinations suivant la fin de la saison européenne, en octobre. "Nous ne voulons pas organiser [la troisième Qualification Sprint] en fin de la saison", a expliqué Ross Brawn, directeur sportif de la F1, à Motorsport.com. "Nous ne voulons pas que le championnat se décide un samedi après-midi, nous voulons éviter cela. Mais honnêtement, je pense qu'il y a des opportunités à la fin de la saison européenne pour éviter les deux dernières courses [de la saison]."

Lire aussi :

Parmi les candidats sur la liste de la F1, nous trouvons le Grand Prix du Brésil. Mais la menace de l'annulation plane au-dessus du rapide circuit d'Interlagos compte tenu de la situation sanitaire du pays. Ainsi, l'intérêt des dirigeants pourrait basculer vers le Grand Prix des États-Unis si Austin venait à organiser deux manches.

"Comme nous le savons tous, nous avons dû être assez flexibles cette année avec l'impact du COVID-19", a lancé Brawn. "C'est pourquoi, en particulier parce qu'il s'agit d'une course loin de l'Europe qui se tiendra dans quelques mois, nous avons décidé d'attendre que la situation s'éclaircisse un peu."

"Nous n'avons pas encore de plan A à ce sujet, donc je pense qu'il est un peu prématuré de supposer quelle course cela pourrait être. Nous sommes complètement ouverts sur la troisième course pour le moment, nous regardons toutes les options. Nous ne voulons pas prendre une décision qu'il faudra changer après quelques semaines, donc il n'y a pas de précipitation. Et je pense aussi que nous apprendrons certaines choses après le week-end de Silverstone, comment fonctionne le package et à quel point il est bon. Et cela peut avoir un impact sur notre décision."

partages
commentaires

Related video

Carlos Reutemann est décédé
Article précédent

Carlos Reutemann est décédé

Article suivant

Hamilton perdait 6 à 7 dixièmes par tour en Autriche à cause des dégâts

Hamilton perdait 6 à 7 dixièmes par tour en Autriche à cause des dégâts
Charger les commentaires