Quand James Allison songeait à quitter la F1

partages
commentaires
Quand James Allison songeait à quitter la F1
17 juin 2013 à 10:45

James Allison, Directeur Technique de Lotus en début d'année jusqu'à son départ volontaire pour ce que nombreux pensent être Red Bull la saison prochaine, fut un témoin médusé du Crashgate en 2008

James Allison, Directeur Technique de Lotus en début d'année jusqu'à son départ volontaire pour ce que nombreux pensent être Red Bull la saison prochaine, fut un témoin médusé du Crashgate en 2008. Alors que l'équipe d'Enstone s'appelait Renault F1 Team, décision fur prise d’accidenter Nelson Piquet volontairement pour permettre à Fernando Alonso de remporter le Grand Prix de Singapour. Une affaire qui écarta certains protagonistes tels que Flavio Briatore et Pat Symonds des paddocks.

Alors que les évènements se déroulaient en direct, j’ai pensé que si l’on voulait faire une telle chose délibérément, on ne pourrait pas mieux s'y prendre” !, se souvient Allison, dans les colonnes de F1 Racing.

L’ingénieur, qui suivait la course de chez lui, avait cependant exclu de son esprit la possibilité d’un acte volontaire immédiatement.

J’ai chassé l’idée qu’ils aient pu le faire délibérément pour une seule raison : comment pourrions-nous être si stupides ? Comment quiconque pourrait-il espérer survivre à cela ne serait-ce qu'après 10 secondes d’investigation” ?

Allison avoue avoir été totalement désenchanté par la F1 en raison de l’évènement, qui agita par la suite fortement la discipline dans ses entrailles.

J’ai failli me retirer de la F1 à ce moment ; j’étais vraiment dégoûté. Vous bossez si dur pour faire un bon boulot, et quelque chose comme ça vous tire vers le bas et vous ôte toute satisfaction. J’ai vu le dégoût de tout le monde”.

Aujourd'hui, James Allison demeure l'un des ingénieurs les plus sollicités du plateau; les tentatives de débauchage hivernaux furent nombreuses. Le Britannique est à l'origine de récentes monoplaces avec Lotus dont la philosophie a été remarquée et copiée par de nombreuses autres équipes.

Article suivant
Alesi : Une guerre des pneus "ne serait pas une bonne chose"

Article précédent

Alesi : Une guerre des pneus "ne serait pas une bonne chose"

Article suivant

Les motorhomes sont inutiles, estime Ecclestone

Les motorhomes sont inutiles, estime Ecclestone
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Fernando Alonso Boutique , Nelson Piquet , Flavio Briatore