Räikkönen a lui aussi frôlé la pénalité à Valence

Si Michael Schumacher a bénéficié des circonstances animées de fin de course à Valence pour signer son premier podium depuis son retour en F1, une investigation concernant l’usage de son DRS en zone bâchée des drapeaux jaunes a fait craindre la...

Si Michael Schumacher a bénéficié des circonstances animées de fin de course à Valence pour signer son premier podium depuis son retour en F1, une investigation concernant l’usage de son DRS en zone bâchée des drapeaux jaunes a fait craindre la perte d’un beau résultat dans les heures suivant la course. Une épée de Damoclès qui restera au final suspendue. Reste que Schumacher n’est pas passé loin d’une seconde position ! La situation de Kimi Räikkönen, second, fut en effet également considérée par la commission de piste…

La chose n’avait pas échappé à Martin Brundle, commentateur Sky Sports : Iceman a échappé à une pénalité pour ce qui était apparu au premier coup d’œil comme un dépassement illégal sous drapeau jaune durant le GP d’Europe. La manœuvre de dépassement avait cependant été débutée avant la zone indiquée par les signaux colorés.

Les stewards ont vu que Kimi Räikkönen a dépassé sous drapeaux jaunes ou qu’il avait pu le faire, mais après avoir observé de nouveau cela, les commissaires ont noté que la manœuvre avait été débutée avant le premier drapeau jaune, et les caméras à grand angle n’ont donné qu’une version de l’histoire”, explique ainsi Brundle, qui avait saisi la manœuvre qu’il pensait illicite lors de la retransmission en direct.

En direct, Brundle n’avait pas manqué de faire remarquer que Räikkönen avait plus tôt dans la saison été victime d’une confusion concernant l’agitation d’un drapeau bleu…ne lui étant pas adressé !

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Michael Schumacher , Kimi Räikkönen , Martin Brundle
Type d'article Actualités