Räikkönen regrette de ne pouvoir rouler ailleurs, en plus de la F1

Kimi Räikkönen s’offrirait le loisir de rouler dans d’autres championnats en même temps qu’en Formule 1 si son contrat l’autorisait, a fait savoir le Finlandais à Monaco

Kimi Räikkönen s’offrirait le loisir de rouler dans d’autres championnats en même temps qu’en Formule 1 si son contrat l’autorisait, a fait savoir le Finlandais à Monaco.

Revenu en 2012 après deux saisons passées en WRC et de nombreuses escapades en NASCAR ou en motocross et motoneige, Räikkönen avait déjà demandé à Lotus de pouvoir disputer le célèbre Rallye de Finlande en marge de sa saison F1. Une requête qui avait été refusée par le team, vivant avec le fantôme de l’accident de Robert Kubica, lui-même accidenté en rallye et ayant été contraint de couvrir d'un voile sa carrière F1.

L’an dernier, le Champion du Monde 2007 s’arrangea pour pouvoir rouler à bord de la GP3 de l’équipe Koiranen GP, dans le cadre du développement de la monoplace à châssis Dallara et moteur Renault. Interrogé sur l’héritage du triple Champion disparu Jack Brabham, Räikkönen a saisi l’opportunité pour faire savoir que ce qu’il apprécie particulièrement au sujet de cette époque révolue concerne le fait que les pilotes F1 se rendaient également sur d’autres évènements pour rouler à bord de machines différentes. L'amour du risque n'a jamais quitté Iceman.

« De nos jours, c’est bien entendu différent de quand ils couraient, et ils pouvaient rouler dans différentes catégories, sur différentes courses. Je pense que ce serait très chouette si nous pouvions faire des choses différentes en même temps, et différentes courses ; essayer plus de choses différentes… Mais le problème est que tout est si cher de nos jours ; et les gens sont bien sûr effrayés à l’idée que vous vous blessiez. Ils essaient de limiter tout ce que vous faites. C’est dommage car je pense que ce serait beaucoup plus fun pour tout le monde si les autres sports pouvaient aussi en bénéficier, et de la F1. Ce serait chouette de faire des trucs comme ça ».

Des craintes pouvant parfois sembler justifiées pour les teams F1 : quelques semaines seulement avant son retour en F1, durant l’hiver 2012, Räikkönen chuta lors d’une course de motoneige et fut contraint de subir une opération au niveau du poignet, dont il garde une cicatrice. La mésaventure avait été à deux doigts de priver la F1 d’un retour d’Iceman.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Kimi Räikkönen , Jack Brabham , Robert Kubica
Type d'article Actualités