Formule 1
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
08 Heures
:
39 Minutes
:
23 Secondes
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
14 jours

L'investissement de Stroll dans Racing Point se verra surtout "en 2020"

partages
commentaires
L'investissement de Stroll dans Racing Point se verra surtout "en 2020"
Par :
16 déc. 2018 à 11:10

Racing Point ne veut pas perdre de vue l'essentiel, à savoir son écurie de F1, ni perdre en efficacité, malgré des moyens plus importants liés à son rachat, dont les effets sur le châssis se verront surtout à partir de 2020.

Rachetée à l'été par un consortium mené par Lawrence Stroll, l'écurie Force India, renommée pour l'occasion Racing Point Force India et inscrite en 2019 sous le nom – a priori provisoire – de Racing Point, va laisser ses problèmes financiers de côté pour jouir d'une situation plus saine grâce à ses nouveaux investisseurs.

Une situation qui devrait d'ores et déjà conduire à un certain nombre d'investissements importants, en vue d'aider la structure, qui a terminé quatrième du championnat en 2016 et 2017 avec de modestes moyens, à progresser. Otmar Szafnauer, à la tête de l'équipe, a notamment expliqué que la construction d'une nouvelle usine était en projet.

Lire aussi :

"Nous discutons actuellement de ce genre de choses", a-t-il confié dans un podcast pour le site officiel de la Formule 1. "Une plus grande usine donc, mais pour construire une plus grande usine, il faut d’abord acheter le terrain. Également, au sein de l’usine, détailler quel type d’équipement [nous] voulons, en quelle quantité, ce qui est important, ce qui ne l’est pas. Tout cela en ne perdant pas l'essentiel des yeux, à savoir construire, concevoir, produire et développer une voiture de course compétitive."

Car en effet, le risque de mener de front les chantiers du développement de la structure et du fonctionnement de l'écurie est de perdre sur l'un des deux tableaux. "J’ai vu tant de fois des équipes décider de construire une nouvelle soufflerie ou une nouvelle usine ou de nouvelles installations, et la performance de la voiture en a souffert parce que les personnes qui conçoivent et définissent une usine sont les mêmes que celles qui conçoivent et définissent la voiture, et si vous faites une chose vous ne pouvez pas faire l’autre. Il faut donc faire très attention, si on s’embarque – et ça va être le cas – dans l’amélioration de nos installations et de notre infrastructure, à ce que la voiture n’en souffre pas."

Ne pas perdre d'efficacité

Dans le même temps, le but pour Racing Point sera également de maintenir ce qui fait sa grande force : l'efficacité. En effet connue pour faire beaucoup avec relativement peu de moyens, l'équipe va désormais composer avec des contraintes financières moindres. Au risque de se perdre ? 

"Il faut… continuer à maintenir cette nature efficace qui est la nôtre. Nous ne pouvons pas perdre ça, et si on a un petit peu plus de ressources financières mais que l’on reste efficace, alors le résultat devrait être encore meilleur. Le risque est que si on a des ressources financières significativement plus importantes, on perde de l’efficacité, et alors le résultat ne sera pas meilleur, mais on aura dépensé beaucoup d’argent ; ou pire, le résultat peut être encore moins bon et on aura dépensé énormément d’argent. Donc nous devons être conscients que cela peut se produire et nous assurer que ça ne nous arrive pas."

Lire aussi :

Toujours est-il que le châssis 2019 sera en grande partie l'héritage de l'équipe Force India pré-rachat, l'impact des nouvelles ressources dans ce domaine n'étant attendu qu'en 2020. "Je pense qu’en 2020, nous verrons un plus grand changement que de 2018 à 2019. Il y a des choses que nous avons apprises récemment qui aideront pour la voiture de 2019. Cependant, ceci étant dit, la voiture 2019 a en grande partie été dessinée, au moins la colonne vertébrale, au moment où il y a eu le rachat par le consortium. Le châssis était déjà en train d’être fabriqué."

Et enfin, concernant le futur nom de l'équipe, Szafnauer de conclure : "Racing Point était une compagnie utilisée pour acheter les actifs de Force India, donc nous pourrions changer à nouveau. Nous ne changerons que si nous trouvons un meilleur nom… J’espère qu’on trouvera mieux !"

Article suivant
Fenestraz écarté de l'académie Renault

Article précédent

Fenestraz écarté de l'académie Renault

Article suivant

Arrivabene : Ferrari donnera peut-être "des coudières" à Vettel

Arrivabene : Ferrari donnera peut-être "des coudières" à Vettel
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Force India , Racing Point Force India
Auteur Fabien Gaillard