Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
C
GP de l'Eifel
11 oct.
Course dans
22 jours
23 oct.
Prochain événement dans
34 jours
31 oct.
Prochain événement dans
42 jours
13 nov.
Prochain événement dans
55 jours
04 déc.
Prochain événement dans
76 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
83 jours

La copie interdite ne change rien au modèle Racing Point

partages
commentaires
La copie interdite ne change rien au modèle Racing Point
Par :

Racing Point se pliera volontiers à la clarification de la réglementation F1 en matière de copie des monoplaces, qui doit intervenir dès l'an prochain, sans que cela n'affecte son organisation.

En défrayant la chronique et en portant à un stade supérieur le débat sur la conception indépendante des monoplaces en F1, l'écurie Racing Point a provoqué une réaction de la FIA, qui va modifier la réglementation à l'avenir. La structure de Silverstone a ouvertement repris la philosophie de Mercedes en copiant tout ce qu'elle pouvait de la W10 de l'an dernier, tandis que la concurrence s'est émue de ce qu'elle considère être un partage technologique non réglementaire. Dans cette affaire, Renault a plus précisément ciblé les écopes de freins, et les commissaires ont estimé que Racing Point avait enfreint le règlement dans le processus de conception de ces pièces, condamnant l'équipe à 15 points de pénalité au championnat constructeurs ainsi qu'à 400 000 € d'amende. Rien n'est encore définitif néanmoins, puisque Renault, Ferrari et Racing Point ont fait appel de cette décision.

Lire aussi :

Toujours est-il que la FIA a d'ores et déjà communiqué aux écuries son intention de modifier les règles dès la saison prochaine afin de restreindre les possibilités de copie, notamment en interdisant la rétro-ingénierie à partir de photographies. L'incidence devrait être limitée à moyen terme puisque les monoplaces 2020 seront en grande partie gelées et conservées pour 2021, faisant l'objet d'un système de jetons pour les développer, mais l'intention est claire. Change-t-elle pour autant l'organisation de Racing Point et ses projets d'avenir ?

"Je ne crois pas du tout que ça change notre business model", rétorque Otmar Szafnauer, directeur de l'écurie qui deviendra l'an prochain l'incarnation officielle d'Aston Martin en F1. "Nous ne sommes pas l'équipe la plus touchée [par le changement de règlement]. Nous avons 500 employés. La raison pour laquelle nous n'en avons pas 700 ou 800 comme certaines plus grosses écuries est que nous ne produisons pas les pièces en interne. Mais si l'on se compare à n'importe qui d'autre en ce qui concerne le personnel pour la conception, le développement et l'aéro, c'est pareil. Nous sommes comme les grosses équipes."

"Ça n'a aucune incidence. Nous avons toujours été un constructeur, depuis l'époque Jordan jusqu'à l'époque Racing Point, et à tout moment entre ces deux-là. Nous avons la capacité de concevoir, développer et construire tous nos composants. Ça n'aura aucune incidence sur notre business model. Si la réglementation est clarifiée, nous resterons dans les limites définies par les règles. Il n'y a absolument aucun problème."

Racing Point campe ainsi sur ses positions, affirmant avoir simplement exploité les zones d'ombre de la réglementation actuelle, tout en acceptant de ne plus le faire si les textes sont modifiés à l'avenir. À plus large échelle, les projets de l'écurie ne seront donc pas affectés, avec notamment la construction d'une usine flambant neuve à Silverstone. Celle-ci sera opérationnelle en 2022, le retard sur le plan initial ayant été provoqué par la crise du coronavirus. Elle doit notamment permettre à l'équipe de réunir plusieurs pôles sous le même toit et, par exemple, de prendre à son compte la production des pièces.

Grosjean remet en question le statut de constructeur en F1

Article précédent

Grosjean remet en question le statut de constructeur en F1

Article suivant

Hülkenberg ne veut pas d'un rôle de réserviste en F1

Hülkenberg ne veut pas d'un rôle de réserviste en F1
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Racing Point
Auteur Basile Davoine