Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
C
GP de l'Eifel
11 oct.
Course dans
22 jours
23 oct.
Prochain événement dans
33 jours
31 oct.
Prochain événement dans
41 jours
13 nov.
Prochain événement dans
54 jours
04 déc.
Prochain événement dans
75 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
82 jours

Racing Point explique la livraison d'écopes Mercedes début 2020

partages
commentaires
Racing Point explique la livraison d'écopes Mercedes début 2020
Par :

Le 6 janvier 2020, Racing Point a accusé réception d'un jeu d'écopes de freins Mercedes, en prévision des essais hivernaux.

Reconnu coupable d'avoir dessiné des écopes de freins arrière au design trop proche de celui des écopes Mercedes 2019, Racing Point a été pénalisé de 15 points et a reçu une amende de 400'000 euros à la suite des réclamations portées par Renault depuis le GP de Styrie. L'écurie a annoncé son intention de faire appel de la décision, tout comme quatre autres écuries qui, elles, estiment que la sanction n'est pas assez sévère.

L'enquête effectuée par la FIA avant l'audience de cette semaine a mis en lumière le fait que Racing Point a reçu de la part de Mercedes un jeu d'écopes de freins le 6 janvier 2020, six jours après que ces pièces sont entrées dans la catégorie des pièces listées dans le cadre du Règlement Sportif 2020, à savoir celles qu'une écurie doit concevoir elle-même. 

Lire aussi :

Dans les conclusions de la décision rendue par les commissaires de la FIA, cet échange n'a pas été considéré comme une "infraction significative" dans la mesure où "les pièces en question n'ont pas été utilisées et n'ont pas élargi les informations qui étaient auparavant transmises de Mercedes à Racing Point de manière tout à fait légitime en vertu de la réglementation en 2019".

Le paragraphe 4 de l'Annexe 6 du Règlement Sportif 2020 est rédigé comme suit : "Aucun concurrent n'a le droit [...] de transmettre ou de recevoir des informations sur les pièces listées (y compris, mais sans s'y limiter, des données, dessins ou modèles) directement à ou d'un autre concurrent ou par l'intermédiaire d'une entité externe ou tierce."

Dans ce contexte, ce transfert a soulevé des questions de la part des rivaux des deux structures. Interrogé par Motorsport.com sur le sujet, Otmar Szafnauer, team principal de Racing Point, a indiqué que ces pièces étaient simplement destinées à servir de pièces de remplacement pour les essais de pré-saison, si jamais celles fabriquées par l'écurie n'étaient pas prêtes. "Le fait est que, si vous lisez les règles, le Règlement Sportif, les nouvelles règles sportives ne s'appliquent que 24 heures avant la première séance d'essais du championnat."

"La raison pour laquelle nous avons reçu ces pièces, c'est que nous ignorions si les pièces que nous avons conçues et fabriquées pour cette année allaient être produites à temps pour les essais hivernaux, pour le mois de février. Nous avons donc reçu ces éléments en tant que pièces de rechange pour les essais hivernaux. Il s'est avéré que nous n'en avons pas du tout eu besoin, et que nos pièces ont été fabriquées à temps."

Mercedes AMG F1 W10 rear brakes drum detail

Mercedes AMG F1 W10 rear brakes drum detail

Photo by: Giorgio Piola

Racing Point RP20 rear drum

Racing Point RP20 rear drum

Photo by: Giorgio Piola

Toto Wolff, directeur exécutif de Mercedes, a ajouté sur le sujet : "Tout le monde sait qu'en Formule 1, vous produisez vos écopes ou tout autre pièce à partir de dessins, à partir de plans de coupe, en fonction de votre propre développement. Les tambours de freins de Racing Point étaient tous prêts bien avant la fin de l'année, les écopes leur ont été fournies pour les aider lors des essais hivernaux, parce que leurs pièces n'étaient pas prêtes. Cela n'avait plus aucun effet sur la conception de leurs écopes. La FIA a clairement indiqué dans son verdict de 10 ou 12 pages que ce n'était pas important."

Il est à noter que, contrairement à ce qu'a déclaré Szafnauer, le Règlement Sportif n'entre pas en vigueur 24 heures avant les premiers essais. Comme les commissaires l'ont indiqué dans leur décision : "La date d'entrée en vigueur du Règlement Sportif 2020 est le 1er janvier 2020, bien que celui-ci puisse déterminer en partie les actions à mener avant cette date afin d'assurer le respect du Règlement Sportif."

Duels en qualifications : le point après le GP du 70e Anniversaire

Article précédent

Duels en qualifications : le point après le GP du 70e Anniversaire

Article suivant

Pour Verstappen, faire la Q2 en durs était une évidence

Pour Verstappen, faire la Q2 en durs était une évidence
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Mercedes , Racing Point
Auteur Fabien Gaillard