Formule 1
C
Grand Prix de Bahrein
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
24 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
73 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
86 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
108 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
129 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
143 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
157 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
185 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
192 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
206 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
213 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
241 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
248 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
262 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
276 jours

Racing Point utilisera bientôt la soufflerie Mercedes

partages
commentaires
Racing Point utilisera bientôt la soufflerie Mercedes
Par :
23 avr. 2019 à 07:00

D'ici la fin de l'année, Racing Point va délaisser la soufflerie Toyota de Cologne pour utiliser celle de Mercedes en Grande-Bretagne. Une opportunité qui ne modifie pas pour autant le partenariat entre les entités, avant une possible évolution en 2021.

L'écurie Racing Point utilisera l'an prochain la soufflerie de Mercedes à Brackley, plutôt que celle de Toyota à Cologne. Un choix naturel sur le plan de la performance comme de la logistique, mais qui ne modifie rien dans les relations techniques entre l'équipe et son motoriste. Depuis 2009, l'ex-écurie Force India utilise les blocs moteur, boîtes de vitesses et systèmes hydrauliques de Mercedes. Néanmoins, Toto Wolff rappelle que ce partenariat n'a absolument rien de similaire avec celui qui peut exister entre Ferrari et Haas

"Nous ne faisons pas un modèle Haas-Ferrari car Haas était un nouvel engagé, une équipe créée de  toutes pièces", souligne le directeur exécutif de Mercedes. "Eux [Racing Point] existent depuis longtemps. Notre modèle est très différent. Andy [Green, directeur technique de Racing Point] et son équipe savent très bien ce qu'ils veulent accomplir avec la voiture, ils ont un groupe technique solide et ils iront dans leur propre direction."

Lire aussi:

Ces dernières années, sous l'incarnation Force India, l'équipe devenue Racing Point a réussi à maintenir un niveau de performance remarquable, jusqu'à s'offrir la quatrième place du championnat constructeurs en 2016 et 2017. Alors qu'une nouvelle usine verra le jour dans les années à venir, la structure qui dispose désormais d'une assise financière plus confortable que par le passé veut se donner les moyens de ses ambitions.

"Plus tard cette année, nous déménagerons vers la soufflerie Mercedes à Brackley, purement pour des raisons d'efficacité", confirme Andy Green. "Notre département aéro se trouve à Brackley, la soufflerie Mercedes se trouve à Brackley, donc c'est beaucoup plus simple d'aller faire des tests là-bas plutôt qu'à Cologne. C'est une opportunité qui s'est offerte à nous, alors c'était un choix évident."

La soufflerie

Si les liens tissés entre Mercedes et Racing Point restent plus distants que ceux entre Haas et Ferrari, reste à savoir ce qu'il en adviendra à l'horizon 2021, lorsque la F1 entrera dans une nouvelle ère. Les négociations autour des grands changements réglementaires – à la fois techniques, sportifs et économiques – se poursuivent et n'ont toujours pas trouvé d'issue, mais la donne devrait évoluer. En cas de mise en place de plafonds budgétaires, le partage du développement entre certaines équipes pourrait alors devenir une arme redoutable. 

"Ils [Racing Point] utiliseront certaines de nos infrastructures et nous verrons où cela va nous mener pour le règlement 2021", tempère Toto Wolff. "Une fois cela réglé, nous déciderons dans quels domaines nous voulons collaborer, et où cela est possible d'un point de vue réglementaire."

 
Article suivant
Comment les écuries ont modifié leurs ailerons avant en Chine

Article précédent

Comment les écuries ont modifié leurs ailerons avant en Chine

Article suivant

Kubica : Les problèmes de Williams ne dépendent pas que de Lowe

Kubica : Les problèmes de Williams ne dépendent pas que de Lowe
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Mercedes Boutique , Racing Point
Auteur Basile Davoine