Räikkönen : "Par rapport aux années précédentes, je signe"

partages
commentaires
Räikkönen :
Par : Basile Davoine
26 mars 2017 à 09:30

Bien que déçu d'avoir échoué au pied du podium, le Finlandais retient la victoire de son coéquipier et les excellentes bases posées pour la suite de la saison.

Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H et Max Verstappen, Red Bull Racing RB13
Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H, devant Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-17
Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H, s'arrête au stand
Kimi Raikkonen, Ferrari
Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H
Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H, quitte les stands
Kimi Raikkonen, Ferrari
Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H
Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H
Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H

Déçu de sa séance de qualifications samedi, Kimi Räikkönen en a en partie payé le prix lors du Grand Prix d'Australie, mais pas seulement. Lors du premier relais, le Finlandais a affiché un rythme clairement en retrait par rapport au trio de tête, laissant son coéquipier Sebastian Vettel seul capable de suivre réellement le rythme de Lewis Hamilton. 

"Ici, les qualifications et le départ sont vraiment importants, c'est difficile de dépasser", rappelle le Champion du monde 2007. "J'ai un peu souffert avec les mêmes ultratendres qu'en qualifications. Ce n'est pas idéal, mais je suis content que nous sachions ce que nous devons faire."

Pas totalement à l'aise, Räikkönen n'a jamais semblé être dans le match pour le podium, pendant que l'autre Ferrari profitait de la stratégie parfaite pour se défaire peu à peu des Mercedes. Iceman, lui, a dû faire sa course loin de la lutte pour la victoire, en surveillant Max Verstappen dans ses rétroviseurs également.

"Il a fallu économiser un peu de carburant, mais je n'ai pas à me plaindre", explique-t-il. "Dès le début de la course, nous étions dans un no man's land. Je n'étais pas trop inquiet par rapport à lui, car je savais qu'il ne pourrait pas dépasser." 

Une bonne base pour la suite

La quatrième place, alliée à la victoire de Vettel, permet à la Scuderia de débuter le championnat en tête du classement constructeurs. Pour Räikkönen, le sentiment est mitigé, entre des attentes non satisfaites ce week-end et la confirmation du rythme élevé de la SF70H pour pouvoir disputer la victoire.  

"Ce n'est pas idéal, mais par rapport aux années précédentes, je signe", conclut-il. "La voiture était bonne en pneus tendres. C'est décevant, mais je suis content que nous ayons compris beaucoup de choses et je suis sûr que nous allons retrouver notre niveau à la course suivante."

"Ce n'est pas un début idéal, mais au moins, nous avons marqué des points. Par rapport aux années précédentes, nous avons de très bonnes bases sur lesquelles construire. L'année va être longue, et beaucoup de choses peuvent se passer."

Sondage mondial des fans 2017
Article suivant
Lauda : "Là, il y a de la compétition !"

Article précédent

Lauda : "Là, il y a de la compétition !"

Article suivant

Verstappen "soulagé" par l'écart avec Mercedes et Ferrari

Verstappen "soulagé" par l'écart avec Mercedes et Ferrari
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Australie
Catégorie Course
Lieu Melbourne Grand Prix Circuit
Pilotes Kimi Räikkönen Boutique
Équipes Ferrari Boutique
Auteur Basile Davoine