Räikkönen - "Aucune chance de rattraper les deux premiers"

Le Finlandais reconnait ne pas avoir eu un feeling aussi bon que Vettel au volant de la Ferrari, ce weekend.

Troisième du Grand Prix de Singapour, Kimi Raikkonen achève son weekend au sein de la ville-état allègrement dominé par son équipier Sebastian Vettel (vainqueur du jour et poleman hier), mais tout de même à une place pouvant donner le sourire à son équipe.

N'ayant pas réussi à tenir le rythme de course imposé par Vettel, Räikkönen n'a pas non plus pu profiter des interventions successives de la voiture de sécurité pour menacer sérieusement un Daniel Ricciardo sous contrôle de la seconde position.

 

Iceman admet bien volontiers sur le podium que son weekend n'a pas été des plus simples.

"Nous espérons cette forme est un signe. Vendredi, ça allait, mais hier, nous étions en difficultés, et je n'attendais pas grand-chose d'aujourd'hui, donc je suis un peu surpris de finir troisième", admet Räikkönen, faisant écho à ses propos de samedi.

"Aujourd'hui, c'était à nouveau difficile : nous étions assez rapides pour finir troisième mais sans la moindre chance de menacer les deux premiers. Ce n'était pas agréable d'avoir ce genre de difficultés mais nous avons quand même fini troisième. C'est très bien et c'est agréable pour l'équipe. Espérons pouvoir répéter cela".

 

Sous le feu des projecteurs pour son départ manqué à Monza, Räikkönen a été cuisiné sur le podium par Eddie Jordan, qui lui a amicalement demandé combien de départs le Finlandais s'était entraîné à faire dans le simulateur depuis. Réponse? "Deux"!

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Singapour
Sous-évènement Course
Circuit Singapore Street Circuit
Pilotes Kimi Räikkönen
Équipes Ferrari
Type d'article Résumé de course
Tags raikkonen, singapour