Räikkönen confirme la présence de cloques sur ses pneus

Mais le Finlandais tient à relativiser les problèmes rencontrés avec les gommes.

Présent dans le top cinq des deux séances d’essais libres du jour à Spa, Kimi Räikkönen fête sa prolongation de contrat en devançant aisément son coéquipier Sebastian Vettel sur l’ensemble de cette première journée.

"La journée n’était pas trop mal," confirme le principal intéressé. "Notre programme a été quelque peu perturbé par les différents drapeaux rouges [Maldonado lors des EL1, Rosberg puis Ericsson lors des EL2] mais tout le monde a évolué dans les mêmes conditions."

"En fin de compte, nous avons réalisé la quasi-totalité de ce qu’il était prévu de faire initialement."

Lors des EL2, juste avant l’incident survenu sur la Mercedes de Nico Rosberg, le pilote de la Scuderia s’était déjà plaint de l’usure de ses pneumatiques. De quoi donner matière à réflexion pour le manufacturier de pneus Pirelli.

"En ce qui concerne les pneus, nous avons en effet eu des cloques à l’avant, ce n’était pas idéal évidemment."

"Mais bon, ce n’est pas non plus une catastrophe," tempère Iceman, "il y a beaucoup de choses que nous pouvons faire pour éviter ce genre de mésaventure."

A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Belgique
Circuit Spa-Francorchamps
Pilotes Kimi Räikkönen
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités
Tags belgique, essais libres, ferrari, kimi raikkonen, reaction, spa