Kimi Räikkönen a constaté les progrès du moteur Ferrari

Kimi Räikkönen confirme que l'unité de puissance Ferrari permet d'être un peu plus optimiste pour la saison 2021 d'Alfa Romeo.

Kimi Räikkönen a constaté les progrès du moteur Ferrari

Désigné en 2020 comme le maillon faible de la Scuderia mais aussi de ses écuries clientes (Haas et Alfa Romeo), le moteur Ferrari a été entièrement revu pour 2021 et porte les espoirs de ceux qui l'utilisent. L'an passé, sur fond d'accord secret passé avec la FIA après des soupçons de triche en 2019, le bloc de Maranello était en grande difficulté face aux unités de puissance Mercedes, Honda et Renault. Le travail mené sur l'ensemble du groupe propulseur ne pourra être évalué qu'en conditions réelles à la fin du mois, notamment dans l'exercice des qualifications, mais les premiers signes paraissent bel et bien encourageants. Au volant de l'Alfa Romeo C41, elle-même dotée de ce nouveau moteur, Kimi Räikkönen s'est fait une première idée rassurante lors des essais hivernaux à Bahreïn.

"Je suis certain qu'ils ont fait des progrès, et c'est mieux", affirme le Finlandais, réputé pour être économe de ses commentaires. "Néanmoins il faut aussi s'attendre à ce que les autres motoristes progressent. Mais oui, par rapport à ce que nous avions l'année dernière, c'est une meilleure situation. Nous devrons attendre de voir où ça se situe une fois que la compétition débutera, mais c'est vraiment utile pour nous."

Lire aussi :

Sur cette question brûlante du moteur Ferrari, Charles Leclerc s'est contenté samedi d'un "tout va bien" sans entrer dans les détails. "Encore une fois, c'est très difficile de faire des commentaires maintenant", soulignait le Monégasque. "Personne n'attaque à la limite, surtout dans ces conditions. Alors pour le moment, ce n'est que le début. Mais tout se passe bien et, comme je l'ai dit, ça correspond à ce que nous attendions."

Pour Alfa Romeo, ce nouveau moteur est vecteur d'optimisme mais il ne s'agit pas du seul axe de travail pour une écurie qui a vécu une campagne 2020 très difficile, conclue au huitième rang du championnat constructeurs. Tout au long du week-end, Kimi Räikkönen et Antonio Giovinazzi s'attachent à exploiter les nouveautés introduites sur la C41.

"Ce n'est que le début, évidemment, et tout a bien fonctionné", insiste le Champion du monde 2007. "Nous n'avons pas eu de problème de la journée [vendredi]. Tout est bien. La voiture se comporte légèrement différemment de l'an dernier, mais elle paraît plutôt bonne à certains endroits. Le vent rend les choses très difficiles à d'autres endroits de la piste, mais ce sont de bons débuts."

partages
commentaires
Ferrari opte pour une solution inédite sur son diffuseur

Article précédent

Ferrari opte pour une solution inédite sur son diffuseur

Article suivant

Bahreïn, J3 - Pérez et Leclerc accélèrent

Bahreïn, J3 - Pérez et Leclerc accélèrent
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement Essais hivernaux
Lieu Bahrain International Circuit
Pilotes Kimi Räikkönen
Équipes Alfa Romeo Racing
Auteur Basile Davoine