Räikkönen doute encore du pneu dur après des essais encourageants

Quatrième puis second des deux séances d'Essais Libres du Grand Prix de Grande-Bretagne, Kimi Raikkonen a trouvé une seconde pleine entre son meilleur temps matinal et celui de l'après-midi.

Le Finlandais peut se réjouir d'une bonne préparation, mais garde les pieds sur terre et voit en ces deux séances de vendredi une journée comme n'importe quelle autre.

Photos : Vendredi à Silverstone

"Ce ne sont que des essais ; c'était bien mais on verra par la suite du week-end. Ce n'est qu'un vendredi, vous savez. Je pense qu'on travaille bien ensemble [avec Vettel] et on sait ce qu'on veut, et ça aide le team. On travaille de manière normale tous les deux".

Räikkönen a bouclé un total de 50 tours et a devancé Vettel lors des deux séances.

"Nous avons essayé de faire le maximum en essais aujourd'hui et ça a l'air bon ; ce ne fut pas une journée facile", tempère-t-il cependant. "Mais quoi qu'il en soit, nous avons appris des choses. Nous devons encore progresser et essayer de rendre les choses un peu plus directes [dans la définition des réglages]". 

Nous n'avons aucune idée de ce que les autres faisaient sur les longs runs

Kimi Räikkönen

Iceman indique qu'il ne s'est concentré que sur son propre travail et qu'il ne tire pour l'heure aucune conclusion de sa position globale par rapport au reste du plateau.

"Nous n'avons aucune idée de ce que les autres faisaient sur les longs runs, et étions concentrés sur notre séance. Le composé medium a l'air plutôt OK, tandis que c'est un peu plus difficile avec le dur. Pour une raison inconnue, j'ai eu un peu de mal avec ça, mais je ne sais pas si c'était dû à ce train en particulier ou si le mélange en lui-même est délicat ici".

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Grande-Bretagne
Sous-évènement Essais Libres 2
Circuit Silverstone
Pilotes Kimi Räikkönen
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités
Tags essais libres, grand bretagne, pneus, raikkonen, silverstone