Räikkönen rattrapé par les ennuis et privé de départ

Nouvelle déconvenue pour Kimi Räikkönen dont la Ferrari SF70H n'a même pas pu prendre le départ du Grand Prix de Malaisie 2017 de F1.

Au vu du rythme des monoplaces de la Scuderia lors des qualifications, des longs relais effectués lors des essais et avec les mésaventures de Sebastian Vettel, le Finlandais semblait avoir une chance en or de l'emporter cette saison.

Las, sa mécanique l'a trahi dans le tour de mise en grille, où il a apparemment connu un problème de batterie. Comme lors de la Q1 ce samedi, les mécaniciens des Rouges se sont affairés autour de la SF70H, démontant son capot moteur sur la grille, mais il a bien fallu se rendre à l'évidence : le problème n'allait pas pouvoir être réglé avant de devoir évacuer la grille.

La #7 a donc été poussée vers la voie des stands et rentrée au garage, puis finalement abandonnée à son sort, le Finlandais devant faire une croix sur ce qui aurait dû être son 267e départ en discipline reine.

Devant la presse après son abandon, le Champion du monde 2007 n'a pas été très disert, et a expliqué ne pas savoir si son problème avait un lien avec celui de son équipier la veille : "Je ne sais pas. Je ne peux pas le dire, je ne pilote pas sa voiture. J'ai eu un problème, je ne sais pas encore ce que c'est."

Même s'il ne se prononce pas sur une éventuelle victoire, il sait qu'il avait un coup à jouer : "C'est impossible à dire. Nous avions une très bonne voiture ici, nous aurions pu faire une bonne course."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Malaisie
Sous-évènement Course
Circuit Sepang International Circuit
Pilotes Kimi Räikkönen
Équipes Ferrari
Type d'article Réactions
Tags sepang