Räikkönen : "On a certaines règles mais ce n'était pas clair"

partages
commentaires
Räikkönen :
Par : Basile Davoine
22 juil. 2018 à 16:02

Kimi Räikkönen a pris la troisième place du Grand Prix d'Allemagne, notamment après avoir dû obéir à une consigne de Ferrari au profit de Sebastian Vettel.

Kimi Raikkonen, Ferrari
Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H
Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H, au stand
Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H
Kimi Raikkonen, Ferrari
Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H
Kimi Raikkonen, Ferrari lors de la conférence de presse

Sur le podium du Grand Prix d'Allemagne, il y avait un homme heureux et deux battus. Si cette course semblait promise à Sebastian Vettel, tout a changé lorsque l'Allemand s'est fait piéger par la pluie et est sortie de la piste. Le pilote allemand éliminé, les derniers espoirs de Ferrari reposaient sur Kimi Räikkönen. Mais le Finlandais, tout comme son compatriote Valtteri Bottas chez Mercedes, n'a rien pu faire face à un Lewis Hamilton en réussite.

Kimi Räikkönen en lice pour la victoire, c'était déjà le cas à la mi-course lorsque le Champion du monde 2007 s'est retrouvé devant son coéquipier à la faveur d'une stratégie anticipée. Espérant ne pas avoir à passer une deuxième fois par les stands, il a dû céder face aux consignes de son équipe, qui lui a alors demandé d'ouvrir la porte à celui qui était encore leader du championnat à cet instant.

Lire aussi :

Si Räikkönen s'est exécuté, il a demandé à ce que les choses lui soient dites clairement plutôt qu'avec un discours déguisant astucieusement une réalité évidente.

"On a certaines règles mais ça n'était pas clair", justifie Räikkönen en revenant sur cette fameuse conversation radio. "J'avais la vitesse et c'était évidemment un moment important de la course. Je ne voulais pas faire deux arrêts... ça n'a pas changé grand-chose au final."

Juste avant que Vettel parte à la faute, Räikkönen s'est lui-même fait une chaleur dans le trafic, ce qui lui a coûté la deuxième place au profit de Bottas.

"C'était compliqué quand il a plu, j'ai eu un souci avec un retardataire et Bottas m'a passé, ce n'était pas simple", raconte-t-il. "Je suis un peu déçu, mais je suis content de finir et on verra la prochaine fois."

Nombreux sont les pilotes à avoir pu rester sur leurs pneus slicks malgré la pluie forte dans une zone du circuit, ce qui n'a pas manqué d'étonner. Ceux qui ont tenté de passer en intermédiaires ont vu leur pari échouer, alors que ces F1 sont réputées pour ne pas aimer le moindre manque d'adhérence.

"Je ne sais pas, je pilote seulement ma voiture, c'est la seule que je connais, mais par le passé c'était difficile avec une telle pluie et là j'étais surpris de voir à quel point on avait du grip", commente simplement Räikkönen.

Prochain article Formule 1
Vettel pointe une erreur "pas énorme" et s'excuse auprès de Ferrari

Previous article

Vettel pointe une erreur "pas énorme" et s'excuse auprès de Ferrari

Next article

Hamilton convoqué chez les commissaires

Hamilton convoqué chez les commissaires
Load comments

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Allemagne
Catégorie Course
Lieu Hockenheimring
Pilotes Kimi Räikkönen Shop Now
Équipes Ferrari Shop Now
Auteur Basile Davoine
Type d'article Réactions