Le début de course a écarté Räikkönen du podium

Cinquième du Grand Prix d'Autriche alors qu'il s'élançait en deuxième ligne, le pilote Ferrari revient sur une course rendue difficile dès le départ.

Le début de course a écarté Räikkönen du podium
Sebastian Vettel, Ferrari SF70H, Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H
Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H
Kimi Raikkonen, Ferrari
Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H, Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 F1 W08
Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H, Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W08, Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H
Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H, Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17
Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H
Sebastian Vettel, Ferrari SF70H devant Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB13, Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H, Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17, Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08, Sergio Perez, Sahara Force India F1 VJM10 et Esteban Ocon, Sahara Force India F1 VJM10
Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H

Kimi, vous attendiez-vous à un meilleur rythme en course aujourd'hui ?

Évidemment, nous avons perdu quelques places au départ et dans le premier tour. Ensuite, nous en avons récupéré une, mais nous avons eu du mal avec l'équilibre durant la première partie de la course en pneus ultratendres. Ça s'est amélioré ensuite et, après l'arrêt au stand, la voiture était raisonnablement rapide, mais nous étions trop loin et nous ne pouvions vraiment pas revenir.

Quels étaient les problèmes avec les réglages ?

Nous avons dû faire quelques changements. Je ne sais pas ce que c'est, mais rien de vraiment important.

Que pensez-vous du départ de Valtteri Bottas ?

Je ne sais pas. Il a bien sûr pris un très bon départ, mais j'essaie de me concentrer sur moi-même à l'extinction des feux, donc je n'en ai aucune idée.

Êtes-vous surpris d'être resté en piste aussi longtemps dans le premier relais ?

Pas vraiment. Je pense que nous avons un bon rythme à ce moment-là, donc je ne pense pas que ça ait changé grand-chose. Nous avions prévu de rentrer dans le tour suivant l'arrêt de Hamilton, mais je pense qu'ils ont réalisé qu'il nous avait peut-être déjà dépassés, et nous avons pris la décision de rester en piste. C'est ce que nous avons choisi de faire.

Avez-vous eu du mal en fin de course avec les pneus neufs ?

Nous avions un très bon rythme, puis j'ai eu un problème avec un retardataire. Je rattrapais Hamilton mais il a haussé le rythme, ce n'est pas nous qui avons ralenti. Comme je l'ai dit, nous étions trop loin derrière. 

Quelles sont les chances de Ferrari à Silverstone et en Hongrie ? 

Je pense que c'est très difficile de dire ce qui se passera. Je pense qu'à Silverstone ce sera très différent des dernières courses, même par rapport à ici. Notre voiture a été très bonne sur chaque course. La Hongrie, ce sera bien pour nous, c'est certain. Pour Silverstone, je ne vois pas de raison pour laquelle ce ne serait pas le cas, mais les conditions météorologiques en Angleterre peuvent souvent être compliquées, donc nous devrons faire avec et voir comment ce sera, mais je pense que ça ira.

partages
commentaires
Vettel ne croit pas au départ "inhumain" de Bottas
Article précédent

Vettel ne croit pas au départ "inhumain" de Bottas

Article suivant

Pourquoi Bottas n'a pas été pénalisé pour son départ

Pourquoi Bottas n'a pas été pénalisé pour son départ
Charger les commentaires