Räikkönen : Ferrari "doit progresser partout"

partages
commentaires
Räikkönen : Ferrari
Par : Basile Davoine
23 mars 2018 à 08:40

Quatrième de la première comme de la deuxième séance d'essais libres à Melbourne, Kimi Räikkönen s'est à chaque fois positionné comme le meilleur pilote Ferrari ce vendredi.

Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H
Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H
Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H
Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H
Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H
Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H, rentre dans son stand
Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H
Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H
Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H
Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H

Un début de hiérarchie commence à se dessiner, mais si confirmation est tombée quant à la supériorité des trois top teams par rapport au reste du plateau, bien malin sera celui capable de les départager dès maintenant. D'autant que la Scuderia s'est énormément concentrée sur les longs relais et le rythme de course en ce premier jour à Melbourne, passant notamment beaucoup de son temps de piste avec les gommes tendres et supertendres.

Pour Kimi Räikkönen, visiblement à l'aise d'emblée au volant de la SF71H, ce vendredi se résume à une "première journée normale". Fidèle à lui-même, le Finlandais en livre peu sur le contenu du travail abattu, mais à l'instar de son coéquipier, il fait remarquer l'existence d'une nette marge de progression en vue de la suite du week-end australien.

"Évidemment, c'est différent des tests car nous sommes à un endroit différent, mais c'était une bonne journée. Il y a des choses à améliorer, mais c'est normal", estime Räikkönen. "Nous devons progresser partout."

"C'est comme tous les essais ou tous les week-ends de course. Nous avons beaucoup de choses à mettre en place correctement et beaucoup de choses pour lesquelles nous nous demandons quelle direction prendre, mais c'est quelque chose de normal. En début d'année, nous essayons des choses et cherchons la meilleure voie à suivre, mais ça n'était pas si mal." 

Au terme du travail d'évaluation des pneus partagé avec Vettel, le Champion du monde 2007 estime qu'il n'y a pas de trop grande différence entre les tendres, les supertendres et les ultratendres proposés par Pirelli à Melbourne. Il constate surtout un grip bien meilleur que les années précédentes, en dépit d'une piste encore très sale. 

"Au niveau de la piste en elle-même, l'adhérence est probablement bien meilleure que l'an dernier", confirme Räikkönen. "Il y a beaucoup de feuilles mais ça ne nous affecte pas vraiment. Il n'y a pas de différence folle entre les pneus, et il y a des choses à améliorer."

Prochain article Formule 1
Les virages 11 et 12 sans freiner… "c'est dingue" selon Hamilton

Previous article

Les virages 11 et 12 sans freiner… "c'est dingue" selon Hamilton

Next article

Vettel assure que Ferrari a "pas mal de performance" en réserve

Vettel assure que Ferrari a "pas mal de performance" en réserve

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Australie
Lieu Melbourne Grand Prix Circuit
Pilotes Kimi Räikkönen Shop Now
Équipes Ferrari Shop Now
Auteur Basile Davoine
Type d'article Réactions