Räikkönen : "Quand on est si proche, c'est décevant"

partages
commentaires
Räikkönen :
Par : Basile Davoine
30 sept. 2017 à 10:22

Le Finlandais, sur qui reposaient les chances de Ferrari lors de la dernière partie des qualifications en Malaisie, a échoué tout près de la pole position, finalement décrochée par Lewis Hamilton.

Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H
Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H
Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H s'arrête au stand
Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H
Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H
Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H

Quarante-cinq millièmes de seconde : c'est le souffle qu'il a manqué à Kimi Räikkönen pour accrocher sa deuxième pole position de la saison en Malaisie. Après la défaillance moteur qui a touché Sebastian Vettel, le Finlandais portait seul les derniers espoirs de la Scuderia, sur un circuit où la SF70H est à l'aise depuis le début du week-end. Il s'était notamment montré le plus rapide lors de la dernière séance d'essais libres.

En avance au terme du deuxième secteur, le Champion du monde 2007 a finalement dû baisser pavillon sur la ligne, battu d'un cheveu par un Lewis Hamilton qui n'est pas parvenu à améliorer sa marque sur sa deuxième tentative. "Ce n'est pas mal, mais quand on est si proche, c'est décevant", ne cache pas Räikkönen à sa descente de voiture. "Il y a toujours des choses à améliorer, on n'est jamais parfait à 100%. Je dois dire que la voiture s'est bien comportée tout le week-end."

Avec cette performance, Räikkönen a prouvé ce que tout le monde pensait : Ferrari avait le potentiel pour aller chercher la pole position ce samedi, et les regrets de Vettel ne peuvent qu'être plus grands. Si son coéquipier n'a pas réussi à barrer la route de Hamilton lors de ces qualifications, il tentera à nouveau sa chance au départ dimanche, à condition de ne pas vivre la même mésaventure qu'à Singapour il y a deux semaines. 

"Nous essaierons de faire plus de 100 mètres demain et nous verrons ce que nous pourrons faire", lâche-t-il avec un flegme invariable. "C'est long, donc si on prend un bon départ, on en bénéficie beaucoup. Les premiers virages sont serrés, donc il peut arriver beaucoup de choses."

Prochain article Formule 1
La grille de départ du Grand Prix de Malaisie

Previous article

La grille de départ du Grand Prix de Malaisie

Next article

Le programme TV du Grand Prix du Japon

Le programme TV du Grand Prix du Japon
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Malaisie
Catégorie Qualifications
Lieu Sepang International Circuit
Pilotes Kimi Räikkönen Shop Now
Équipes Ferrari Shop Now
Auteur Basile Davoine
Type d'article Réactions