Räikkönen - "Inutile de discutailler" sur le choc avec Rosberg

Secoué au propre comme au figuré par un Rosberg revenu du fond de la grille, Räikkönen doit digérer la déception de n'avoir jamais été en mesure de jouer les premiers rôles.

Räikkönen - "Inutile de discutailler" sur le choc avec Rosberg
Kimi Raikkonen, Ferrari SF16-H
Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid et Kimi Raikkonen, Ferrari SF16-H en lutte pour une position
Kimi Raikkonen, Ferrari SF16-H
Jenson Button, McLaren MP4-31 et Kimi Raikkonen, Ferrari SF16-H au départ
Kimi Raikkonen, Ferrari
Kimi Raikkonen, Scuderia Ferrari
Kimi Raikkonen, Ferrari SF16-H

Pour la seconde fois de la saison seulement, Mercedes est passé à côté de la première marche du podium, en Malaisie. Et pour la seconde fois de la saison, Ferrari n’a pas été en mesure de se placer dans une position d’outsider pour profiter du faux pas de l’équipe allemande.

Malgré les déboires d’un Hamilton contraint à l’abandon sur panne moteur et d’un Nico Rosberg touché au départ et relégué en 21e position au terme du premier tour, la Scuderia n’est pas parvenue à monter sur le podium.

Il faut dire que l’autre protagoniste de l’incident du premier virage était Sebastian Vettel, entré en contact avec con compatriote et leader du championnat. Mais du côté de Kimi Räikkönen, c’était tout simplement la vitesse qui faisait défaut. Le Finlandais a rallié l’arrivée en quatrième position, derrière un Rosberg parvenu à remonter, et concède par ailleurs près d’une demi minute à Daniel Ricciardo, le vainqueur du jour avec Red Bull.

"Il nous manquait un peu de temps au tour en permanence", commente laconiquement Kimi Räikkönen dans le carré presse à l’issue du Grand Prix. "Nous n'avons jamais vraiment eu une bonne chance de les menacer. Il nous manquait un peu de vitesse dans l'ensemble".

Une passe d'armes perdue pour le podium

Rosberg a par ailleurs été l’auteur d’une manœuvre très musclée sur Räikkönen pour le gain de la troisième position, observée par les commissaires. Iceman juge inutile de polémiquer sur le sujet.

"Ma voiture était légèrement endommagée par le dépassement de Rosberg au niveau du fond plat. Pas la peine de discutailler, nous avons fait de notre mieux et malheureusement, nous n'avons rien obtenu de plus".

Le doublé signé par Red Bull positionne le team autrichien confortablement devant Ferrari à la seconde place du Championnat du Monde des constructeurs.

"Cela n'aide pas, mais comme je l'ai dit, nous avons fait de notre mieux et malheureusement, nous n'avons pas pu faire un meilleur résultat…"

partages
commentaires
Red Bull s'offre son premier doublé depuis 2013 !

Article précédent

Red Bull s'offre son premier doublé depuis 2013 !

Article suivant

Verstappen pointe l'attitude "ridicule" de Vettel au premier virage

Verstappen pointe l'attitude "ridicule" de Vettel au premier virage
Charger les commentaires