Formule 1
29 août
-
01 sept.
Événement terminé
05 sept.
-
08 sept.
Événement terminé
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
42 jours

Räikkönen a perdu au "jeu du chat et de la souris"

partages
commentaires
Räikkönen a perdu au "jeu du chat et de la souris"
Par :
1 avr. 2019 à 11:05

À l'issue du Grand Prix de Bahreïn, Kimi Räikkönen n'éprouve qu'un seul regret : celui de ne pas avoir réussi à prendre l'ascendant sur la McLaren de Lando Norris en fin d'épreuve.

Comme à Melbourne, c'est Kimi Räikkönen qui a ramené les points pour Alfa Romeo à Bahreïn. Présent en Q3 la veille, le Champion du monde 2007 a dû ferrailler en course pour aller décrocher la septième place, ce qui constitue une belle moisson pour une équipe qui, après deux épreuves, se place au quatrième rang du championnat constructeurs.

La partie n'a pas été facile pour le Finlandais, qui après un bon premier relais a rencontré beaucoup plus de difficultés avec le comportement de sa voiture. C'est sans doute là qu'il a perdu le combat face à la McLaren de Lando Norris, même s'il a ensuite tout tenté pour sortir vainqueur de ce duel dans le dernier relais, avant que l'intervention de la voiture de sécurité n'y mette fin prématurément.

Lire aussi:

"C'est un peu décevant de ne pas avoir doublé la McLaren, mais nous avons tenté et nous avions du mal en sortie de virage quand nous étions proches, il n'y avait pas de grip en sortie", explique Räikkönen. "C'était un peu dur en milieu de course, nous avons eu beaucoup de difficultés avec les conditions et les pneus mediums dans les virages 6, 7, 8 et 10, mais sur le reste du circuit ça allait. Une fois que nous avons chaussé le dernier train, les tendres usés, la voiture était très bonne. C'est chouette de vivre de belles bagarres."

"Comme je l'ai dit, la voiture avait un bon rythme, mais doubler était difficile, tout comme se rapprocher suffisamment. Je perdais de la motricité en sortie de virage dans la première partie du circuit, c'était un peu le jeu du chat et de la souris [avec Norris]." 

Une belle base à développer

Kimi Raikkonen, Alfa Romeo Racing

Lors des deux derniers Grands Prix, Räikkönen a permis à sa nouvelle équipe de saisir les opportunités, tout en confirmant la bonne base que semble proposer la C38. Néanmoins, le week-end a aussi livré son lot de difficultés, avec notamment des soucis de fiabilité en essais libres qui sont venus altérer les préparatifs.

"C'était très mauvais vendredi après-midi, et ça ne nous a peut-être pas aidés, ou bien peut-être que ça n'a fait aucune différence", s'interroge-t-il. "Je crois que nous devons travailler plus collectivement sur des petits détails car c'est très serré de la sixième ou septième place jusqu'à la douzième. Nous devons continuer à construire et nous assurer de ne pas faire d'erreurs pour maximiser ce que nous avons avec cette voiture. Il faut bien sûr mettre l'accent sur le fait d'avoir plus d'appui, et sur le développement pour rendre la voiture plus rapide au fil de l'année. Mais je suis plutôt satisfait de la monoplace."

 
Article suivant
Sainz : De la "course musclée" contre Verstappen mais pas de regrets

Article précédent

Sainz : De la "course musclée" contre Verstappen mais pas de regrets

Article suivant

Qui pilote où pendant les essais à Bahreïn ?

Qui pilote où pendant les essais à Bahreïn ?
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Bahreïn
Catégorie Course
Pilotes Kimi Räikkönen Boutique
Équipes Alfa Romeo
Auteur Basile Davoine