Formule 1
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
13 Heures
:
30 Minutes
:
01 Secondes
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
14 jours

Raikkonen n'a aucun problème avec les consignes d'équipe

partages
commentaires
Raikkonen n'a aucun problème avec les consignes d'équipe
Par :
21 juin 2016 à 15:34

Le Finlandais assure qu'il comprend l'ordre que lui a intimé son équipe pour laisser passer son coéquipier Sebastian Vettel lors du Grand Prix d’Europe, mais regrette d’avoir perdu un temps précieux dans la manœuvre. 

Kimi Raikkonen, Ferrari SF16-H
Kimi Räikkönen, Ferrari SF16-H
Kimi Räikkönen, Ferrari SF16-H et Nico Hülkenberg, Sahara Force India F1 VJM09 en lutte pour une position
Kimi Raikkonen, Scuderia Ferrari et son équipier Sebastian Vettel, Scuderia Ferrari
Kimi Räikkönen, Ferrari SF16-H
Kimi Räikkönen, Ferrari SF16-H
Kimi Räikkönen, Ferrari SF16-H
Kimi Räikkönen, Ferrari SF16-H
Kimi Raikkonen, Scuderia Ferrari
Kimi Räikkönen, Ferrari SF16-H

À Bakou, la Scuderia Ferrari a demandé à Kimi Räikkönen de laisser passer Sebastian Vettel car il avait écopé d’une pénalité. Mais le temps perdu l’a placé à la merci de la Force India de Sergio Pérez, contribuant à la perte de la troisième place dans le dernier tour. 

"Je ne suis pas en désaccord avec la décision, car j’avais une pénalité", a expliqué Räikkönen. "Au final, la fin de l’histoire aurait été la même, peu importe comment."

"Je pense que nous aurions pu faire ça un peu mieux - je n’ai pas la réponse sur la manière - mais j’ai eu le sentiment d’avoir perdu un peu trop de temps. J’ai perdu 2,5 secondes dans ce tour, et ma course se faisait contre la Force India, pour essayer de garder cinq secondes d’avance."

"Au final, je crois que ça n’a pas fait une différence folle. Il n’y avait rien de mal dans cette décision en elle-même, c’est juste que nous aurions pu le faire en perdant un peu moins de temps de mon côté."

Pas de remise en cause stratégique

Räikkönen a effectué un long relais de 43 tours avec les pneus tendres, après s’être arrêté au stand au huitième tour, mais il n’a aucun regret quant à cette stratégie. 

"Le plan a toujours été de faire un arrêt, tout en dépendant de là où l’on se trouvait, et de plusieurs autres choses", a-t-il assuré. "Il y avait certains pilotes qui revenaient de derrière, alors nous devions placer la voiture là où nous pensions que nous ne serions pas trop pénalisés par le trafic, tout en restant en mesure de dépasser."

"Les pneus ont assez bien tenu. Je ne dirais pas qu’ils étaient si mauvais à la fin. Ceux qui se sont arrêtés plus tard avaient des pneus plus frais, alors ça aide, mais il n’y avait rien d’important en ce qui concerne les pneus. Je crois que nous aurions pu maintenir la Force India derrière, mais le résultat final aurait été le même, il n’y avait pas de raison de livrer une grosse bagarre."

Encore du travail à faire

Le Champion du monde 2007 a expliqué que Ferrari avait encore beaucoup de travail à faire pour être compétitif dans toutes les conditions et pouvoir se porter à la hauteur des Mercedes. 

"Si l’on prend le résultat pur des deux dernières courses, je dirais que nous étions plus proches au Canada qu’ici", a-t-il commenté. "Mais nous sommes passés sur deux circuits très différents, et dans des conditions différentes, alors ce n’était pas le week-end le plus facile pour nous."

"Il y avait encore des difficultés avec certaines choses. Au final, nous avons renversé la situation. Mais nous avons sans aucun doute encore du travail pour être capable de les concurrencer à chaque course, dans toutes les conditions, peu importe où nous allons. Cela varie beaucoup selon les lieux, le tracé, les conditions. Nous avons des choses à améliorer pour être vraiment à l’aise, pour vraiment les concurrencer."

Article suivant
Mercedes s'étonne de son immense avantage à Bakou

Article précédent

Mercedes s'étonne de son immense avantage à Bakou

Article suivant

Le Grand Prix d'Europe vu par Cirebox !

Le Grand Prix d'Europe vu par Cirebox !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Europe
Lieu Baku City Circuit
Pilotes Kimi Räikkönen Boutique
Équipes Ferrari Races Boutique
Auteur Adam Cooper