Formule 1
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
16 jours

Räikkönen parle d'un niveau de performance "loin d'être normal"

partages
commentaires
Räikkönen parle d'un niveau de performance "loin d'être normal"
Par :
14 oct. 2019 à 12:04

Kimi Räikkönen est en quête d'explications après un Grand Prix du Japon durant lequel sa monoplace a fait le yoyo sur le plan de la performance en fonction des pneus utilisés.

La spirale négative se poursuit pour Kimi Räikkönen et Alfa Romeo, et le Finlandais n'a toujours pas inscrit le moindre point depuis la trêve estivale. À Suzuka, la structure gérée par Sauber avait de réels espoirs de top 10, mais ceux-ci ont été mis à mal dès le premier relais, qui s'est avéré désastreux sur le plan de la performance. Lorsque la monoplace conçue à Hinwil a chaussé les pneus tendres en fin d'épreuve, elle a retrouvé un rythme à la hauteur de son potentiel, mais le mal était fait. 

Pour Räikkönen, qualifié 13e sur la grille de départ, de nombreuses interrogations émergent à l'issue de ce Grand Prix du Japon, comme ce fut déjà le cas après les derniers rendez-vous. "C'est loin d'être normal, du moins selon moi", déplore-t-il. "C'est dur de comprendre pourquoi nous n'avions pas de train avant ni de vitesse avec les deux premiers trains de pneus. Lorsque nous avons chaussé les tendres à la fin, nous sommes soudainement allés trois ou quatre secondes plus vite, et la voiture se comportait plutôt bien, mais nous avions malheureusement perdu beaucoup de temps et la course était compromise. Je ne sais pas, j'espère que nous découvrirons bientôt quel est le problème. Nous utilisons deux packages aéro différents. Je suis certain que nous allons en apprendre quelque chose, et j'espère revenir nous battre dans le top 10."

Lire aussi :

Interrogé sur l'incidence du format réduit à Suzuka, où la troisième séance d'essais libres a été annulée à cause du passage du typhon Hagibis, le Champion du monde 2007 dit ignorer à quel point cela peut avoir joué dans les difficultés rencontrées par son équipe. Selon lui, c'est avant tout le comportement des pneumatiques qui était difficile à cerner ce week-end. "Avec un seul composé, le tendre, la voiture fonctionne, et avec les autres elle ne fonctionne absolument pas", martèle-t-il. "Ce n'est pas la voiture, nous n'avons juste pas de grip avec ces pneus. C'est probablement la première fois de l'année que ça se passe comme ça."

Quatorzième à l'arrivée, Räikkönen a affiché un retard de près de 30 secondes sur le top 10. Son coéquipier Antonio Giovinazzi a connu autant de difficultés, avec une anonyme 16e place. Englué au huitième rang du championnat constructeurs, Alfa Romeo doit trouver des explications et des solutions en cette fin de saison.

"Nous avons abordé la course en espérant être dans le top 10, mais au final nous n'avons pas été en mesure de nous battre pour les points après les premiers tours", constate son directeur, Frédéric Vasseur. "Nous avons affiché un meilleur rythme en fin de Grand Prix, avec les pneus tendres, donc nous devrons regarder ce qui s'est passé et analyser les données pour nous assurer de pouvoir conserver le même niveau de performance tout au long de la course. Dans un peloton aussi serré, nous devons extraire le meilleur de notre voiture en permanence, sinon la concurrence prendra le dessus, et c'est ce qui s'est produit."

Kimi Raikkonen, Alfa Romeo Racing C38

Article suivant
Leclerc plaide coupable pour l'accrochage avec Verstappen

Article précédent

Leclerc plaide coupable pour l'accrochage avec Verstappen

Article suivant

Mercedes aurait interverti les positions en cas d'avantage stratégique

Mercedes aurait interverti les positions en cas d'avantage stratégique
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP du Japon
Catégorie Course
Lieu Suzuka
Pilotes Kimi Räikkönen Boutique
Équipes Alfa Romeo Racing
Auteur Basile Davoine