Formule 1
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Räikkönen : "Un grand pas en avant" par rapport à la Sauber 2018

partages
commentaires
Räikkönen : "Un grand pas en avant" par rapport à la Sauber 2018
Par :
18 févr. 2019 à 20:01

Kimi Räikkönen et Frédéric Vasseur tirent un bilan positif de la première journée d'essais hivernaux de l'écurie Alfa Romeo à Barcelone.

Kimi Raikkonen, Alfa Romeo Racing C38
Kimi Raikkonen, Alfa Romeo Racing C38, en tête-à-queue
Kimi Raikkonen, Alfa Romeo Racing
Kimi Raikkonen, Alfa Romeo Racing C38
Frederic Vasseur, directeur de Sauber, lors de la conférence de presse
Kimi Raikkonen, Alfa Romeo Racing, s'arrête à son stand
Kimi Raikkonen, Alfa Romeo Racing C38, en tête-à-queue
Kimi Raikkonen, Alfa Romeo Racing C38

Ce lundi, le doyen du plateau a parcouru pas moins de 114 tours au volant de la C38, malgré un tête-à-queue dès le début de la séance qui a provoqué un drapeau rouge, puis une panne qui a mis un terme définitif aux festivités à 17h59.

Lire aussi :

Kimi Räikkönen a signé le cinquième chrono du jour pour l'ex-écurie Sauber en 1'19"462 et a ressenti une différence notable par rapport à la C37 qu'il avait pilotée à Abu Dhabi en fin de saison dernière.

"Globalement, j'ai trouvé ça très bon", déclare le Finlandais. "Certes, ça a commencé par un tête-à-queue, mais c'est toujours difficile de commencer dans des conditions froides. À part ça, tout s'est passé sans accroc. J'ai une sensation très, très positive au volant de cette voiture. Je pense que l'équipe a fait du très bon travail cet hiver. Il est tôt, mais jusqu'à présent, c'est bien. Tout paraît normal, et par rapport à la Sauber que j'ai testée à la fin de l'année dernière, c'est un grand pas en avant."

Vasseur veut poursuivre sur la lancée de 2018

Bien entendu, il est impossible de tirer la moindre conclusion d'une première journée d'essais, et le directeur d'équipe Frédéric Vasseur en est bien conscient : "Lors d'une telle journée, on n'a pas besoin de se focaliser sur la performance. Le plus important est de respecter le programme. Nous avions un programme clair et nous nous y sommes tenus tout au long de la journée."

"La performance, je ne veux pas dire qu'elle n'est pas pertinente, mais personne ne connaît la quantité de carburant, les réglages du moteur, etc. Nous devons être concentrés et rester focalisés sur ce que nous faisons, sur notre travail, et pas comparer. Nous avons 21 courses pour ça."

"Le plus important, pour moi, c'est que nous continuions à progresser. J'aimerais commencer la prochaine course dans la même situation [que fin 2018]." Sauber avait en effet conclu la saison dernière en force, cinquième force du plateau sur les sept derniers Grands Prix avec 29 points.

Quant à Räikkönen, interrogé sur ses objectifs pour la saison, il répond : "Faire aussi bien que possible. Je ne pense pas viser une certaine place. Tant que nous faisons de notre mieux, je ne doute aucunement que le résultat viendra. Quel sera le résultat final, c'est impossible à dire. Nous devons tirer le meilleur de nous-mêmes et voir à quel point ils ont travaillé sur la voiture et ce qu'ils ont produit cet hiver, cela semble correspondre à nos attentes. Où cela nous emmènera, aucune idée. Personne ne sait, même après les essais, où tout le monde se trouve."

Ce mardi, c'est Antonio Giovinazzi qui prendra le relais au volant de la C38.

Propos recueillis par Jonathan Noble et Scott Mitchell

Article suivant
Mercedes fidèle à sa réputation à Barcelone

Article précédent

Mercedes fidèle à sa réputation à Barcelone

Article suivant

Ricciardo : Le "risque d'échec" plus important avec Red Bull Honda que Renault

Ricciardo : Le "risque d'échec" plus important avec Red Bull Honda que Renault
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement Essais hivernaux de Barcelone
Pilotes Kimi Räikkönen Boutique
Équipes Alfa Romeo
Auteur Benjamin Vinel