Räikkönen "a rapidement rebondi" après Monza

partages
commentaires
Räikkönen
Par :
28 janv. 2019 à 09:02

À quelques semaines de l'ouverture d'un nouveau chapitre dans la longue carrière de Kimi Räikkönen en Formule 1, son manager Steve Robertson est revenu sur la mise en place rapide du "plan B" avec Sauber à l'automne dernier.

Kimi Raikkonen, Sauber C37
Kimi Raikkonen, Sauber discute avec Simone Resta, designer Sauber
Kimi Raikkonen, Sauber C37
Kimi Raikkonen, Sauber C37
Kimi Raikkonen, Sauber C37
Kimi Raikkonen, Sauber C37
Kimi Raikkonen, Sauber C37
Kimi Raikkonen, Sauber C37

Non conservé par Ferrari pour 2019, Kimi Räikkönen avait très vite fait le choix de se tourner vers ce nouveau défi, non sans surprendre de nombreux observateurs. Le si peu expressif Finlandais a alors vite digéré la déception pourtant réelle de ne pas continuer l'aventure avec la Scuderia.

C'est à Monza, lors du Grand Prix d'Italie au mois de septembre, que Ferrari lui a annoncé la non-reconduction de son bail et la volonté d'enrôler à sa place Charles Leclerc. Comme l'avait déjà précisé Frédéric Vasseur, la prise de contact avec Sauber s'est faite dans la foulée, et il n'a pas fallu beaucoup de temps à Räikkönen pour passer à autre chose.

Lire aussi :

"Quand on a dit à Kimi qu'il n'aurait pas de contrat [avec Ferrari] pour l'année prochaine, il est passé à l'action", raconte Steve Robertson sur le site officiel de la Formule 1. "Il a entamé une discussion quant à la possibilité de piloter pour Sauber. Kimi voulait continuer. Il a eu des réunions avec les propriétaires de Sauber, puis une rencontre avec Fred [Vasseur, directeur] et Beat [Zehnder, team manager]. Ils ont pu voir que Kimi avait très envie de continuer."

"Depuis, Fred a clairement indiqué que depuis leur première réunion, Kimi était très concentré sur les projets pour l'année suivante. Kimi voulait voir si l'équipe partageait le même enthousiasme que lui. C'est ce qu'il a ressenti, alors il a dit 'OK, je veux le contrat'. Il était un peu négatif à Monza, lorsqu'il a découvert ce qui s'était passé, mais il a rapidement rebondi. Il voulait continuer à piloter car il a le sentiment d'avoir encore quelque chose à offrir."

Sauber a beaucoup à apprendre de Räikkönen

Du pessimisme de Monza, où sa pole position devant les tifosi ne s'était en plus pas concrétisée en victoire, au retour chez Sauber, le Champion du monde 2007 est resté fidèle à lui-même. Et il fut capable de renouer enfin avec la victoire en s'imposant lors d'un Grand Prix des États-Unis épique à Austin. Le voici désormais embarqué dans un défi bien différent de tout ce qu'il a pu connaître lors de la dernière décennie. Mais à Hinwil, son apport est vu avec beaucoup de motivation et d'espoir.

"Nous sommes une équipe plutôt jeune", rappelle Frédéric Vasseur sur le site officiel de la Formule 1. "Nous restructurons chaque département, et les pilotes sont les leaders du projet. Alors avoir quelqu'un avec une énorme expérience pour montrer la direction à prendre dans le développement, avec de telles références, ce sera d'un grand secours pour nous. Probablement plus pour nous que pour d'autres équipes."

Article suivant
Renault : un nouveau banc d'essai taillé pour le règlement 2021

Article précédent

Renault : un nouveau banc d'essai taillé pour le règlement 2021

Article suivant

Renault : La menace Honda sera "ralentie" par Red Bull

Renault : La menace Honda sera "ralentie" par Red Bull
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Kimi Räikkönen Boutique
Équipes Sauber
Auteur Basile Davoine
Be first to get
breaking news