Räikkönen : Les amitiés vont me manquer, pas la course

Kimi Räikkönen n'est pas attristé par le fait de ne bientôt plus courir en Formule 1. L'attention du Champion du monde 2007 se porte sur les amitiés qu'il a nouées dans le paddock.

Räikkönen : Les amitiés vont me manquer, pas la course

Après avoir annoncé plus tôt cette année qu'il quitterait les circuits à la fin de la saison, Kimi Räikkönen prendra son 349e et dernier départ en F1 lors du Grand Prix d'Abu Dhabi. Le Finlandais met ainsi un terme à une carrière de 19 ans débutée avec Sauber en 2001 et illuminée par un Championnat du monde avec Ferrari en 2007. Räikkönen a également couru pour McLaren et Lotus avant d'effectuer un second passage chez Ferrari et Sauber, aujourd'hui connu sous le nom d'Alfa Romeo.

"C'est bon de courir encore, j'espère que nous serons rapides et que nous nous amuserons", indique-t-il ce jeudi, en conférence de presse, à Abu Dhabi. "Mais j'ai hâte que la saison se termine et que je ne m'inquiète plus du calendrier."

Le Finlandais ne s'attend pas à vivre un dimanche riche en émotions. Les courses de la catégorie reine ne lui manqueront pas, en tout cas bien moins que les amitiés qui se sont créées dans le paddock ces vingt dernières années : "Parmi les gens avec qui j'ai travaillé, de très bonnes personnes, certains sont devenus mes amis. En général, nous sommes tellement occupés, [la F1] n'est pas vraiment le lieu pour se faire des amis. Ce n'est pas vraiment l'endroit pour avoir le temps de faire quoi que ce soit."

"On peut se voir en dehors de tout ça, si on le souhaite. Peut-être que les courses [me manqueront aussi] mais il y a d'autres championnats qui sont probablement meilleurs et plus amusants. Donc c'est impossible à dire."

Räikkönen et Vettel, qui ont volé les morceaux de carbone à Djeddah, sont amis hors de la piste

Räikkönen et Vettel, qui ont volé les morceaux de carbone à Djeddah, sont amis hors de la piste

En 2007, Räikkönen a rejoint une liste très exclusive en décrochant le titre de Champion du monde, repoussant Lewis Hamilton et Fernando Alonso à un point. Le meilleur moment de la carrière du pilote Alfa Romeo, qui ne ressent aucune frustration particulière concernant les périodes plus maigres en succès.

"Qu'importe ce que vous faites pendant de nombreuses années, vous connaîtrez [ces périodes], donc ça va", affirme-t-il. "[Je n'ai] pas de problème avec ça. De toutes petites choses décident si [la course] va être bonne ou mauvaise. Et puis si vous avez une bonne voiture, alors ces petites choses vont décider du résultat."

"[Il y a] beaucoup de bons souvenirs, j'ai passé une grande partie de ma vie ici [en F1]. Je ne sais pas si c'est une bonne ou une mauvaise chose. C'est comme ça parce que ça demande beaucoup de temps. Mais ça n'a jamais été la chose la plus importante dans ma vie. Donc c'est bien que ça se termine et j'ai hâte de retrouver une vie normale."

Lire aussi :

partages
commentaires
Norris prédit un retour de Ricciardo aux avant-postes
Article précédent

Norris prédit un retour de Ricciardo aux avant-postes

Article suivant

Vettel soutient Verstappen pour que Schumacher conserve son record

Vettel soutient Verstappen pour que Schumacher conserve son record
Charger les commentaires