Räikkönen : Suivre d'autres F1 est plus facile désormais

partages
commentaires
Räikkönen : Suivre d'autres F1 est plus facile désormais
Par :
Traduit par: Fabien Gaillard
7 avr. 2019 à 08:30

Kimi Räikkönen croit que les règles aérodynamiques 2019 ont facilité le fait de suivre les Formule 1 lors des courses.

Le pilote Alfa Romeo reconnaît cependant qu'il n'a pas été suffisamment performant pour dépasser la McLaren de Lando Norris à Bahreïn.  Räikkönen a enchaîné après sa huitième place en Australie en se qualifiant huitième et en finissant septième à Sakhir. Même s'il a trouvé du rythme supplémentaire avec son dernier train de pneus, le Finlandais n'est pas parvenu à prendre l'avantage, même s'il estime que les changements aéro – comprenant notamment des ailerons avant simplifiés – ont aidé.

"Oui, je pense que c'est plus serré", a-t-il répondu quand Motorsport.com lui a demandé s'il était désormais plus facile de suivre. "Les sorties sont toujours compliquées, mais on peut se rapprocher plus à la fin des virages et dans des trucs comme ça. Les virages à basse vitesse, on dirait que nous avons encore du mal, mais peut-être que les conditions ont eu un effet. On peut se rapprocher, dépasser est toujours difficile, mais je pense que ça nous donne un peu plus de chance." 

Lire aussi:

Le manager sportif de la F1, Ross Brawn, croit que Bahreïn a montré que les changements aéro ont eu un effet positif jusqu'ici. "L'effet des nouvelles règles aéro a commencé à se faire sentir à Melbourne et a été même plus apparent à Sakhir. Les changements ont été introduits pour améliorer la capacité des pilotes à être plus proches et ils semblent fonctionner."

"Je dirais que nous n'avons vu que les premiers signes, encourageants, et qu'ils ont rendu la course intéressante, surtout à Bahreïn. Ce n'est pas seulement dû aux nouvelles règles, mais le spectacle vu lors des deux premières courses me rend optimiste concernant le reste de la saison. À Shanghai, nous verrons si l'amélioration se répète."

Malgré tout, d'autres pilotes ne se sont pas montrés aussi convaincus. Questionné sur le sujet par Motorsport.com, Lewis Hamilton a ainsi déclaré : "Suivre n'est pas différent. Ça ne fait aucune différence, c'est toujours horrible."

 
Article suivant
Le 300e GP : Peterson bat Depailler dans le dernier tour

Article précédent

Le 300e GP : Peterson bat Depailler dans le dernier tour

Article suivant

Les équipes pas encore convaincues par une Q4

Les équipes pas encore convaincues par une Q4
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Bahreïn
Lieu Bahrain International Circuit
Pilotes Kimi Räikkönen Boutique
Équipes Alfa Romeo
Auteur Adam Cooper
Soyez le premier à recevoir toute l'actu