Rallycross - A ne pas manquer : La grand-messe de Lohéac

C'est désormais un rendez-vous mondial ! Depuis que le Rallycross fait partie des cinq disciplines délivrant un titre de Champion du Monde, plus que jamais Lohéac devient le lieu du culte

C'est désormais un rendez-vous mondial ! Depuis que le Rallycross fait partie des cinq disciplines délivrant un titre de Champion du Monde, plus que jamais Lohéac devient le lieu du culte. A ne pas manquer ce week-end : la manche française du RX Rallycross, le Championnat du Monde qui monte. L'an dernier c'était Sébastien Loeb, cette année ce sera Ken Block l'acrobate qui, sans doute, attirera la grande foule. Mais pour les autres concurrents, ce n'est surtout pas mal non plus !

Après la réussite de Trois-Rivières au Québec, voici donc le temps de la Bretagne. Sur un circuit qu'il faudra bien un jour classer monument historique, près de quarante supercars en découdront pour une place en finale. Favori logique : Petter Solberg, intraitable au Canada, qui arrive dans le Temple avec une avance intéressante devant une flopée de jeunes Scandinaves tous plus doués les uns que les autres. Au premier rang desquels il faudra mettre Timmy Hansen, qui est désormais pilote officiel Peugeot.

On sait que la marque de Sochaux porte un intérêt particulier à la discipline en s'investissant beaucoup dans le team de Kenneth Hansen, le multiple champion d'Europe désormais patron de ses fils sur les circuits du monde. Deux autres jeunes Vikings semblent eux aussi en mesure d'aller mettre un peu la pression sur Solberg : Nitiss et Bakkerud, des héritiers de l'immense tradition des hommes du nord de l'Europe. Mais la fine fleur de la discipline s'est évidemment donné rendez-vous au sud de Rennes et les Français ne seront surtout pas en reste.

Des Français ambitieux dans leur jardin breton

La délégation tricolore a fière allure. Il serait temps quand même que le monde de l'automobile comprenne que nous aussi, nous disposons d'une escadrille de jeunes aspirants Champions du Monde. Reste évidemment à monter des programmes internationaux et au moment où les frontières se font oublier, il serait temps que les annonceurs français comprennent qu'il est grand temps de sortir des limites traditionnelles du rallycross français. Il existe en effet d'authentique talents. Le premier d'entre eux est sans doute le plus discret. Gaétan Sérazin n'est pas genre à se faire mousser. Et pourtant, quel talent ! Taiseux et discret le pilote de Malestroit est aussi un préparateur hors pair. On a beaucoup aimé sa cinquième place l'année dernière et cette année il devrait faire aussi bien.

David Jeanney est de retour dans un team redoutable. Sa DS3 est parvenue en demi-finale au Québec. Il reste une marche mais pas la moins ardue, pour que le Tourangeau retrouve son efficacité de l'année dernière. Comment ne pas s'attendre à une belle prestation des frangins Pailler ? Fabien est en tête du championnat de France. La 208 marche bien désormais avec un travail fantastique de Pailler Compétition qui fait tout de A à Z, rivalisant ainsi avec Oreca ou Sodemo, des références pourtant dans le monde de la préparation moteur. Jonathan, le ''petit'' frère de Fabien est lui aussi bourré de talent. Il n'a pas grand-chose à envier à son aîné et il faudra sans doute le surveiller de près. Il a les moyens, s'il sait travailler sur lui-même, d'aller se frotter au gratin mondial.

Grosset-Janin (Renault) et Dubourg (Citroën) auront sans doute aussi à cœur d'aller au moins en demi-finale. Figurer parmi les douze meilleurs mondiaux, un plus sur une carte de visite.

Horaires
Samedi 6 septembre 2014
Essais libres : de 12h00 à 14h00
Manches 1 et 2 : de 14h30 à 17h30

Dimanche 7 septembre 2014
Warm-up : de 8h à 9h30
Manches 3 et 4 : de 9h30 à 13h00
Phases finales et podium : de 14h00 à 16h15

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Petter Solberg , Sébastien Loeb , Ken Block , Timmy Hansen
Type d'article Actualités