Formule 1
C
Grand Prix de Bahrein
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
24 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
73 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
86 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
108 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
129 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
143 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
157 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
185 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
192 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
206 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
213 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
241 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
248 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
262 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
276 jours

Todt veut une réflexion sur le retour des ravitaillements en F1

partages
commentaires
Todt veut une réflexion sur le retour des ravitaillements en F1
Par :
13 juil. 2019 à 07:23

Près de dix ans après leur interdiction en Formule 1, les ravitaillements en carburant peuvent-ils être de nouveau instaurés ? La question est mise sur la table par le président de la FIA en personne.

Président de la FIA, Jean Todt a demandé aux dirigeants de la Formule 1 de se pencher sur la question des ravitaillements en carburant, à l'heure des discussions autour de la future réglementation pour 2021. Le Français estime qu'il pourrait s'agir d'un ingrédient intéressant pour le spectacle, alors que cet élément a totalement disparu de la catégorie reine depuis le début de la saison 2010. Les différentes parties prenantes poursuivent leurs échanges autour de la refonte qui doit faire entrer la F1 dans une nouvelle ère dans moins de deux ans, et une nouvelle réunion importante aura lieu à Genève le 23 juillet prochain.

Lire aussi:

Les ravitaillements en carburant ont été supprimés à l'issue de la saison 2009, avant tout pour des motifs liés aux coûts et à la sécurité. Si l'idée de les réinstaurer n'a jamais trouvé jusqu'à présent un véritable écho au sein du paddock, Jean Todt considère pour sa part qu'il s'agirait d'un facteur à ne pas négliger pour le spectacle. À ce titre, il souhaite donc que l'option soit au moins étudiée, évoquant notamment le poids des monoplaces, argument soulevé récemment par Sebastian Vettel.

"Personnellement, j'aimerais voir des ravitaillements, mais je serais heureux de voir une étude sur les aspects positifs et négatifs", a-t-il confié vendredi à Silverstone. "Les voitures deviennent probablement un peu trop lourdes. C'est quelque chose dont nous discutons. J'insiste pour que nous analysions ce que cela signifierait si nous réintroduisions les ravitaillements en carburant. Si nous le faisons, les voitures seront plus légères au départ de la course et nous pourrons voir des monoplaces plus petites."

La future réglementation de la F1, dans tous les domaines, s'articule en grande partie autour d'une volonté importante de réduction des coûts. Le retour des ravitaillements pourrait donc aller contre ce principe, puisqu'il nécessiterait par exemple l'achat d'équipement supplémentaire dans les équipes. Toutefois, cet argument ne tient pas pour Franz Tost, directeur de l'écurie Toro Rosso : "Quand j'entends que ce sera plus cher, ça me fait sourire. Lorsque je vois la taille des motorhomes, je ne pense pas que ce soit le prix qui empêche d'introduire ça."

La question des ravitaillements en carburant a toujours fait débat en F1, que ce soit avant ou après leur disparition. Ils ont souvent joui d'une belle popularité auprès des fans, mais ont également suscité de nombreuses critiques lorsqu'ils étaient en vigueur car l'essentiel de la stratégie de course reposait sur cet élément, incitant les pilotes à doubler les adversaires grâce aux arrêts au stand plutôt qu'en piste.

Incendie lors de l'arrêt au stand de Jos Verstappen, Benetton B194 Ford
Article suivant
Grosjean accidenté dans les stands : "Nous en avons rigolé"

Article précédent

Grosjean accidenté dans les stands : "Nous en avons rigolé"

Article suivant

Ocon : Mercedes veut que je revienne en F1, "peu importe comment"

Ocon : Mercedes veut que je revienne en F1, "peu importe comment"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Basile Davoine