Réactions contrastées des pilotes Ferrari après le premier roulage

partages
commentaires
Réactions contrastées des pilotes Ferrari après le premier roulage
Par : Fabien Gaillard
25 févr. 2017 à 10:30

Après la première sortie en piste de la Ferrari SF70H ce vendredi à l'occasion de sa présentation, Sebastian Vettel et Kimi Räikkönen ont livré des impressions assez différentes de ce premier roulage.

Kimi Raikkonen, Sebastian Vettel, Antonio Giovinazzi, Maurizio Arrivabene, Team Principal Ferrari et Mattia Binotto, Directeur technique Ferrari
Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H
Kimi Raikkonen, Sebastian Vettel, Antonio Giovinazzi, Maurizio Arrivabene, Team Principal Ferrari, Sergio Marchionne, Président de Ferrari et de Fiat Chrysler Automobiles et Mattia Binotto, Directeur technique Ferrari
Sebastian Vettel, Ferrari
Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H
Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H
Kimi Raikkonen, Sebastian Vettel, Sergio Marchionne et la Scuderia Ferrari avec la nouvelle Ferrari SF70H

Le baptême du feu a eu lieu à Fiorano pour la toute nouvelle monoplace de Maranello, qui a pris la piste peu de temps après avoir été présentée sur le site Internet de la structure italienne.

Peu d'informations ont filtré sur ce roulage, qui de toute façon s'est déroulé dans des conditions peu représentatives et avec des pneus Pirelli de démonstration et pas de compétition, comme le prévoit le règlement concernant les journées de tournage promotionnel.

Finalement, seules les réactions des pilotes constituent un premier repère et le moins que l'on puisse dire c'est que le son de cloche n'est pas tout à fait le même.

Ainsi, Sebastian Vettel s'est plutôt montré optimiste, aussi bien sur les débuts de la Ferrari que sur les nouvelles monoplaces produites par le règlement 2017 : "Vous pouvez voir que c’est une avancée et vous pouvez sentir que c’est une avancée. La voiture paraît assez grosse et solide de l’extérieur mais les premières impressions sont aussi les bonnes. Nous n’avons eu aucun problème. C’était un bon début."

Dans le même temps, Kimi Räikkönen était lui moins enthousiaste après son premier tour bouclé : "Eh bien, nous n’allons pas à pleine vitesse dans le premier tour et c’était notre tout premier tour avec la nouvelle voiture. Tout semblait OK, évidemment c’est juste le premier contact et nous allons en faire plus aujourd’hui. Le travail principal commencera avec les tests à Barcelone mais jusqu’ici tout va bien et nous allons partir de là."

Quand il lui a été demandé de décrire ses sensations dans le cockpit, il a répondu : "C'était assez similaire à l’année dernière, il y a quelques changements mais pas énormément de différence."

Malgré tout, il est intéressant de noter que, selon les informations de Motorsport.com, le temps de la SF70H sur le tracé de Fiorano la place parmi les monoplaces les plus rapides de l'histoire de la Scuderia, même s'il faudra attendre Barcelone et sans doute Melbourne pour en savoir plus sur leur compétitivité réelle.

Monoplace Temps Pilote Année
 Ferrari F2004 55"999   Michael Schumacher 2004
 Ferrari F2003-GA 56"330   Michael Schumacher 2003
 Ferrari 248 F1 57"099   Felipe Massa 2006
 Ferrari F2005 57"146   Michael Schumacher 2005
 Ferrari F2002 57"476   Michael Schumacher 2002
 Ferrari SF70H 57"510   Kimi Räikkönen 2017
 Ferrari F2007 58"366   Felipe Massa 2007
Prochain article Formule 1
Comment une écurie de F1 planifie-t-elle ses essais hivernaux ?

Previous article

Comment une écurie de F1 planifie-t-elle ses essais hivernaux ?

Next article

Photos - La Mercedes W08 en studio

Photos - La Mercedes W08 en studio