GP d'Allemagne : ce qu'ont dit les pilotes

partages
commentaires
GP d'Allemagne : ce qu'ont dit les pilotes
Par : Basile Davoine
23 juil. 2018 à 14:21

Retrouvez toutes les réactions des pilotes au lendemain du Grand Prix d'Allemagne, remporté à Hockenheim par Lewis Hamilton.

Diapo
Liste

Vainqueur : Lewis Hamilton (Mercedes)

Vainqueur : Lewis Hamilton (Mercedes)
1/20

Photo de: Zak Mauger / LAT Images

"J'y croyais ! C'est très difficile en partant de cette place mais il faut toujours y croire. J'ai longuement prié avant le départ, on a fait le tour de parade, j'ai pu voir tout le soutien [du public], je voulais rester calme."

"L'équipe a fait du très bon travail, la voiture était fantastique, je ne pensais pas pouvoir faire ça aujourd'hui mais j'ai poussé, j'y ai cru, et ça a fonctionné. Je remercie Dieu. C'était très difficile, les conditions étaient parfaites !"

"Quand il a plu, je savais que j'aurais une bonne position, mais on ne savait pas ce qui allait se passer après la voiture de sécurité, les autres avaient les pneus neufs. Pour ceux qui ne me connaissaient pas, maintenant oui."

"L'erreur de Sebastian [Vettel] nous a profité. Mercedes ? C'est bien [de gagner] ici, sur notre deuxième course à domicile, et de faire un doublé après qu'ils nous aient renouvelé leur confiance à tous les deux [Bottas et Hamilton], c'est une super journée. Je n'ai jamais eu une course comme ça. Après avoir couru tant d'années, on ne sait jamais quand on aura une autre bonne course, et on se dit qu'il ne pourra pas y en avoir de meilleure. Celle-ci figure parmi les meilleures."

2e : Valtteri Bottas (Mercedes)

2e : Valtteri Bottas (Mercedes)
2/20

Photo de: Zak Mauger / LAT Images

"En tant que pilote, on veut la victoire bien sûr, et quand Seb est sorti je pensais que j'avais une bonne chance, mais la voiture de sécurité avait un meilleur timing pour Lewis. Cependant on repart avec le positif, un doublé pour l'écurie c'est un résultat parfait, et ce pour notre Grand Prix à domicile."

"On a eu une petite bataille après le Safety Car mais je n'ai pas pu passer et donc ils m'ont dit de minimiser les risques, et je le comprends."

3e : Kimi Räikkönen (Ferrari)

3e : Kimi Räikkönen (Ferrari)
3/20

Photo de: Zak Mauger / LAT Images

"On a certaines règles mais ça n'était pas clair. J'avais la vitesse et c'était évidemment un moment important de la course. Je ne voulais pas faire deux arrêts... ça n'a pas changé grand-chose au final."

"C'était compliqué quand il a plu, j'ai eu un souci avec un retardataire et Bottas m'a passé, ce n'était pas simple. Je suis un peu déçu, mais je suis content de finir et on verra la prochaine fois."

4e : Max Verstappen (Red Bull Racing)

4e : Max Verstappen (Red Bull Racing)
4/20

Photo de: Glenn Dunbar / LAT Images

"Heureusement, ça n'a pas fait de différence car tout le monde aurait dû s'arrêter sous Safety Car. J'ai essayé, parfois ça fonctionne, parfois non. J'aurais juste aimé que la course démarre plus tard ! On n'était pas mal même si on perd beaucoup en ligne droite. J'ai hâte d'être en Hongrie."

5e : Nico Hülkenberg (Renault)

5e : Nico Hülkenberg (Renault)
5/20

Photo de: Sam Bloxham / LAT Images

"Je suis très heureux. La première partie de la course n’était pas très excitante, mais cela s’est bien décanté sur la fin quand la pluie est arrivée. C’était vraiment difficile d’essayer de rester sur la piste, mais j’adore ces conditions et j’ai pu en profiter. Ce sont de gros points puisque nous égalons non seulement notre meilleur résultat de la saison, mais aussi le mien avec Renault. Des conditions encore plus folles auraient été préférables, mais nous nous en contenterons. Nous avons pris les bonnes décisions et nous méritons la cinquième place aujourd’hui. Nous avons travaillé dur pour l’obtenir, c’est donc une belle récompense pour l’équipe. Nous avons fait du beau travail aujourd’hui."

6e : Romain Grosjean (Haas F1)

6e : Romain Grosjean (Haas F1)
6/20

Photo de: Steven Tee / LAT Images

"Au début j’ai fait très attention. On prend un mauvais départ Kevin [Magnussen] et moi, donc ça ça ne nous aide pas. Hülkenberg prend un bon départ, je n'ai pas voulu jouer le contact. Après ça s’est plutôt bien passé. Pérez était très incisif sur le début de course."

"Ensuite on était bien, et puis la pluie est arrivée. On s’est demandé s’il fallait mettre les intermédiaires ou non, on les a mis, mais ça n’était pas la bonne décision, donc on est rentré remettre les slicks."

"Et à la fin je me suis éclaté comme rarement en F1, on a pu pousser un peu sur les pneus car il faisait frais, il n’y avait pas trop de dégradation, et j’ai attaqué, j'ai tout utilisé dans la voiture, tous les boutons. Chaque fois que je doublais un mec, je criais. Ça fait du bien, après une période difficile, après avoir été décrié sur les courses, revenir à un bon niveau comme ça, c’est top ! Je me suis fait plaisir !"

7e : Sergio Pérez (Force India)

7e : Sergio Pérez (Force India)
7/20

Photo de: Manuel Goria / Sutton Images

"Un super résultat pour nous, pas mal de points, je suis très content. Dans le milieu du peloton, je pense qu'on est l'équipe qui a récupéré le plus de points. J'ai eu un mauvais arrêt, un tête-à-queue, plein de choses mais j'ai pu toujours me battre. Dans le dernier tour j'ai perdu une place au profit de Grosjean, mais c'est comme ça. Ça aurait été incroyable s'il avait plu comme ça, mais ça n'est pas venu !"

8e : Esteban Ocon (Force India)

8e : Esteban Ocon (Force India)
8/20

Photo de: Steven Tee / LAT Images

"J'ai bien aimé cette course, c'était vraiment fun. Un premier relais normal, un peu de mal avec le rythme mais une fois qu'il a plu, on a fait la différence avec Sergio [Pérez], pas d'erreurs et un bon rythme en pneus slicks."

"Je devais évaluer la situation tour après tour, en me basant sur la quantité de pluie que je pouvais avoir sur ma visière et en adaptant mes points de freinage en conséquence, mais nous n'avons jamais vraiment douté quant au fait qu'il fallait rester en piste. Être dans les points après un samedi difficile, c'est un formidable résultat : nous sommes restés sereins, nous avons cru en notre stratégie et au final, ça a payé."

9e : Marcus Ericsson (Alfa Romeo Sauber)

9e : Marcus Ericsson (Alfa Romeo Sauber)
9/20

Photo de: Andrew Hone / LAT Images

"C'est très satisfaisant d'être de retour dans les points. C'était une course difficile, notamment dans la gestion des pneus. Nous avons fait un long premier relais en pneus tendres. Après, la pluie a commencé, et avec l'équipe nous avons décidé de rester calmes et de continuer en piste. C'était très difficile de ne pas faire d'erreur, car la piste était très glissante, mais j'ai pu gérer la situation. À la fin de la course, il y a eu beaucoup d'arrêts au stand, et de belles bagarres pour les points. C'était finalement une course sympa, et c'est très bien de terminer neuvième. C'est génial pour l'équipe, c'est un grand boost pour nous tous, et nous allons nous rendre à Budapest avec un état d'esprit positif."

Brendon Hartley, Toro Rosso STR13

Brendon Hartley, Toro Rosso STR13
10/20

Photo de: Andrew Hone / LAT Images

"J'ai doublé mon total de points, non ? C'était une très bonne course pour moi, je suis content, j'ai eu de belles bagarres. J'étais déçu de perdre la place contre Grosjean mais j'ai fait tout ce que j'ai pu. L'équipe voulait me faire rentrer mais je leur ai demandé de rester un tour de plus. S'il avait plu très fort, ça n'aurait pas été la bonne décision, mais ça l'a été."

11e : Kevin Magnussen (Haas F1)

11e : Kevin Magnussen (Haas F1)
11/20

Photo de: Glenn Dunbar / LAT Images

"Bien sûr, ce n'est pas idéal de terminer hors des points après avoir été sixième tout au long de la course. Nous n'avons pas profité au mieux de la situation météo. Nous devrons en tirer les leçons pour être meilleurs la prochaine fois."

12e : Carlos Sainz (Renault)

12e : Carlos Sainz (Renault)
12/20

Photo de: Andrew Hone / LAT Images

"C’était finalement une journée difficile. Nous avons pris un beau départ, mais j’ai tout de suite été coincé et cela a coupé mon élan. Après cela, la course s’est stabilisée et nous étions bien placés pour 'scorer' avant que la pluie ne rende la piste assez glissante et piégeuse. Malheureusement, je me suis arrêté pour chausser des intermédiaires un tour avant la sortie de Vettel, donc nous avons un peu joué de malchance sur le timing. Nous sommes arrivés dans le top dix, mais la pénalité nous a privés de toute chance de points. C’est décevant et nous étudierons ce qu’il s’est passé."

13e : Stoffel Vandoorne (McLaren)

13e : Stoffel Vandoorne (McLaren)
13/20

Photo de: Glenn Dunbar / LAT Images

"C'était une course étrange. La première partie a été horrible, nous étions quasiment derniers, comme ça a été le cas tout le week-end. Puis nous avons eu un problème moteur : nous pensions devoir abandonner mais nous avons ensuite trouvé les réglages pour que ça fonctionne à nouveau, même s'il y avait un peu moins de puissance que la normale. Cela nous a au moins permis de rester en course."

"Lorsque la pluie est arrivée, nous avons pris la bonne décision en ne rentrant pas au stand pour chausser les pneus intermédiaires, ce qui nous a fait gagner quelques positions. Treizième, c'est probablement la meilleure position que nous pouvions atteindre. Le plus important désormais, c'est de changer ce qui ne va pas sur ma voiture pour arriver dans une situation normale en Hongrie."

14e : Pierre Gasly (Toro Rosso)

14e : Pierre Gasly (Toro Rosso)
14/20

Photo de: Sam Bloxham / LAT Images

"Ils [l'équipe] m'ont demandé mon avis. Je leur ai dit que la pluie était encore assez légère, et ils m'ont dit de rentrer au stand, mais je ne m'attendais vraiment pas à ce qu'ils mettent les pneus pluie. Ils les ont montés et je me suis dit 'Allez, essayons'. Ils ont le radar [météo] et pas moi, on n'a évidemment pas cette information dans la voiture."

"Je me suis dit que ça allait probablement fonctionner, et puis après trois virages je me suis dit : 'OK, soit la pluie arrive maintenant et nous avons une chance, soit nous sommes morts'. Je suis resté en piste comme ça pendant trois tours. Les pneus surchauffaient complètement, c'était impossible."

"Je n'en revenais pas à quel point c'était glissant avec les pneus pluie, sur le sec ça glissait partout. Il y avait moins d'adhérence qu'en [Formule Renault] 2.0, même en ligne droite, je partais en travers partout, dans chaque virage. Je crois que quelques autres pilotes ont fait aussi l'erreur de passer des pneus intermédiaires. Avec les pneus pluie, c'était vraiment compliqué."

"À ce moment-là, nous n'étions pas vraiment bien placés. Ils se sont dit que si ça fonctionnait, le gain serait bien plus important qu'en essayant de rester sur la même stratégie que les autres. C'était un pari assez important, avec de faibles chances [de réussite], mais quand on est 13e, 12e ou 11e, peu importe. C'est pour ça que nous avons tenté, en espérant plus de pluie pour marquer des gros points, mais au final ça n'a pas fonctionné."

15e : Charles Leclerc (Alfa Romeo Sauber)

15e : Charles Leclerc (Alfa Romeo Sauber)
15/20

Photo de: Manuel Goria / Sutton Images

"C'est une conclusion décevante. Après avoir pris un bon départ, j'ai pu garder ma position en milieu de peloton pendant le premier relais. Le niveau de performance était bon, et j'avais confiance en la voiture. Quand la pluie a fait son apparition, on m'a appelé au stand pour chausser les intermédiaires. La piste n'était humide que dans quelques virages, les pneus étaient détruits en quelques tours."

"La course est devenue difficile. J'ai perdu de nombreuses positions et c'était difficile de faire fonctionner les pneus. C'est malheureux de terminer la course comme ça. Cependant, nous avons de nouveau fait de bons progrès ce week-end. Je suis désormais concentré sur la prochaine course en Hongrie."

16e : Fernando Alonso (McLaren)

16e : Fernando Alonso (McLaren)
16/20

Photo de: Steven Tee / LAT Images

"C'était une course compliquée. Nous avons parié sur la pluie lorsque les premières gouttes sont tombées, et nous avons chaussé les pneus intermédiaires en espérant qu'il pleuve fort dans les minutes suivantes. Ça n'a pas été le cas et sur une piste sèche avec des pneus pluie, nous les avons tués et nous avons dû nous arrêter à nouveau."

"Notre course était compromise, mais nous n'étions pas dans les points donc nous devions tenter quelque chose. C'est décevant, le pari n'était pas bon à faire. À la fin, l'équipe m'a dit d'abandonner car ils ont probablement vu quelque chose sur les données."

Abandon : Lance Stroll (Williams)

Abandon : Lance Stroll (Williams)
17/20

Photo de: Andrew Hone / LAT Images

"J'ai dû abandonner car j'ai perdu les freins. Les qualifications se sont bien passées, mais en course le rythme n'était pas génial. Mais je suis content de ma course. À un moment donné, nous étions dans une situation prometteuse, puis la pluie est arrivée."

"En regardant les résultats, Hartley a marqué un point et nous étions devant lui avant de nous arrêter pour passer les intermédiaires. C'est dommage de ne pas avoir pu capitaliser sur ces conditions particulières."

Abandon : Sebastian Vettel (Ferrari)

Abandon : Sebastian Vettel (Ferrari)
18/20

Photo de: Steve Etherington / LAT Images

"J'étais dans le mur et j'ai réalisé que je ne pouvais pas partir. Ce n'était pas une énorme erreur, mais elle a eu un énorme impact sur la course évidemment. C'est décevant car tout allait bien jusque-là, mais on n'avait pas besoin de la pluie."

"On a une bonne voiture, on peut être aussi confiant que possible, plus que les autres. C'était un week-end positif mais c'est de ma faute. Je m'excuse auprès de l'équipe qui a fait tout son possible. Petite erreur et grande déception. Les pneus n'étaient pas frais, mais c'était glissant pour tout le monde."

Abandon : Sergey Sirotkin (Williams)

Abandon : Sergey Sirotkin (Williams)
19/20

Photo de: Andrew Hone / LAT Images

"C'était une bonne course et j'ai dû me battre au départ. Il y a eu de belles bagarres, que j'ai gagnées, et d'autres que j'ai malheureusement perdues. Mais une fois que la course s'est installée, c'était plutôt bien et nous avons bien géré les pneus."

"Le rythme était raisonnable et lorsque la pluie a commencé, j'étais confiant de pouvoir réduire l'écart avec les voitures devant moi. J'avais le sentiment que l'on avait une chance lorsque la voiture de sécurité est intervenue, mais j'ai malheureusement dû stopper la voiture immédiatement."

Abandon : Daniel Ricciardo (Red Bull Racing)

Abandon : Daniel Ricciardo (Red Bull Racing)
20/20

Photo de: Zak Mauger / LAT Images

"J'ai senti le problème au freinage du virage 6, j'ai entendu un bruit bizarre. Quand j'ai accéléré, je m'attendais à quelque chose à l'accélération et je n'avais pas toute la puissance. Je m'attendais à ce qu'ils me disent à la radio d'abandonner et ils l'ont fait."

"Les dix ou 15 premiers tours étaient difficiles en mediums, je pense que ce n'était pas le bon choix, je n'avais pas de grip au départ, mais une fois qu'on a eu de l'air frais on a pu faire des tours dans la fenêtre basse des 1'18 et ça avait l'air compétitif. Mais bon, c'est la course, j'ai été dans cette situation trop souvent, mais ça arrive."

Prochain article Formule 1
Rosberg : Vettel a tout gâché en attaquant trop

Previous article

Rosberg : Vettel a tout gâché en attaquant trop

Next article

Vidéo - Le top 10 du GP d'Allemagne

Vidéo - Le top 10 du GP d'Allemagne
Load comments

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Allemagne
Catégorie Course
Auteur Basile Davoine
Type d'article Réactions