Réalisme et optimisme chez McLaren-Honda pour Monza

Les pilotes et les membres de l’écurie de Formule 1 McLaren-Honda savent pertinemment que le prochain Grand Prix d’Italie ne sera pas une partie de plaisir pour eux…

La McLaren MP4-30 à l'unité de puissance Honda n’a pas brillé jusqu’ici cette saison, et encore moins sur les tracés rapides qui exigent un maximum de puissance. Pourtant, au fil des ans, McLaren a remporté la victoire à dix reprises sur le tracé de Monza, aussi récemment qu’en 2012, même si cela paraît déjà être si lointain.

La piste de Monza est super rapide avec quatre lignes droites où les monoplaces atteignent la vitesse de 320 km/h. À six reprises, elles doivent effectuer de gros freinages, et deux fois, elles ralentissent de 320 à 80 km/h en juste deux secondes.

“En configuration de faible traînée aérodynamique, la voiture possède une tenue de route très différente. Ce circuit ne convient pas vraiment aux qualités de la McLaren-Honda, mais en course, tout peut survenir”, déclare Jenson Button.

“Spa fut une course terriblement difficile, spécialement pour moi, car ma voiture souffrait d’ennuis de déploiement de puissance sur les lignes droites. Nous travaillons beaucoup à résoudre ce problème, et nous croyons qu’il ne se répétera pas à Monza. Cela dit, les longues lignes droites de Monza vont nous causer un réel défi”, indique le Britannique.

Éric Boullier, directeur de la compétition chez McLaren-Honda, soutient que la MP4-30 a progressé au cours des dernières semaines.

“La course de Spa fut particulièrement éprouvante pour notre voiture, ce qui a malheureusement complètement masqué les signes de progrès que nous espérions constater après la pause estivale”, confie Boullier.

“Toutefois, nous savions très bien que Spa allait être l'une des courses, sinon la course la plus difficile de la saison. Nous travaillons dur à obtenir la même constance des pneus ainsi que le meilleur équilibre de la voiture constatés à Spa”, souligne Boullier.

Yasuhisa Arai, responsable de la recherche et du développement chez Honda, demeure réaliste lui aussi.

"Monza est un autre circuit rapide qui ne convient pas à notre package”, avoue-t-il. "Puisque la puissance du propulseur et la très faible traînée aérodynamique sont déterminantes sur ce tracé, nous savons fort bien que le défi sera de taille. Nous savons qu’il reste beaucoup de travail à accomplir, mais nous savons aussi que nous allons dans la bonne direction pour réaliser nos objectifs. Il faudra travailler très dur, mais nous demeurons déterminés à y parvenir."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button
Équipes McLaren
Type d'article Preview
Tags f1, honda, jenson button, mclaren, monza