Formule 1
02 avr.
-
05 avr.
Événement terminé
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
116 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
123 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
172 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
186 jours

Les plus jeunes pilotes de F1 : un record qui ne sera plus battu

partages
commentaires
Les plus jeunes pilotes de F1 : un record qui ne sera plus battu
Par :
22 avr. 2020 à 12:30

Si le 42e anniversaire de l'Argentin Esteban Tuero ne va pas forcément enflammer les fans de Formule 1, l'ancien pilote Minardi est membre d'un club exclusif.

Bien que courir en Formule 1 à moins de 20 ans n'ait pas grand-chose d'exceptionnel de nos jours, cela avait de quoi faire lever les sourcils il n'y a pas si longtemps. Lorsqu'il a fait ses débuts au Grand Prix d'Australie 1998, Esteban Tuero était le troisième plus jeune pilote à avoir pris le départ d'une course de Formule 1, et il reste l'un des 12 seuls pilotes à participé à une telle épreuve à moins de 20 ans. Son anniversaire est l'occasion parfaite d'étudier comment a évolué le record du plus jeune pilote de Grand Prix de l'Histoire au fil des années.

Lire aussi :

Troy Ruttman & José Froilán González

Il est clair que l'âge moyen des pilotes de Formule 1 a baissé, mais cela ne signifie pas que les premiers jeunes à avoir participé à un Grand Prix avaient la trentaine ! Même en cette première décennie du Championnat du monde, certains grands pilotes ont commencé à courir à un âge où nombreux sont ceux qui n'avaient pas encore acheté leur première voiture.

Lors de la saison 1950, le plus jeune pilote sur la grille de départ était l'Américain Troy Ruttman. Il avait 20 ans, 2 mois et 19 jours lorsqu'il a pris le départ des 500 Miles d'Indianapolis, qui étaient alors au calendrier du Championnat du monde. Il demeure officiellement le 16e plus jeune pilote de F1 de l'Histoire. Il a remporté l'Indy 500 deux ans plus tard et reste le plus jeune vainqueur de cette course !

Le plus jeune pilote à avoir couru en Grand Prix en Championnat du monde en 1950 était l'Argentin Jose Froilan Gonzalez. Il avait 27 ans, 10 mois et 29 jours lorsqu'il a fait ses débuts au GP de Monaco 1950 pour la Scuderia Achille Varzi. González a remporté deux Grands Prix dans sa carrière pour Ferrari.

Stirling Moss

En 1951, le record du plus jeune pilote (à l'exception de ceux d'Indianapolis) a chuté, le regretté Stirling Moss ayant fait ses débuts à l'âge de 22 ans, 1 mois et 11 jours au Grand Prix de Suisse 1951. C'était le seul Grand Prix de Moss cette année-là, mais en finissant huitième depuis la 14e place sur la grille, il a certainement prouvé son potentiel.

Peter Collins

En 1952, le record du plus jeune pilote de F1 a été battu par Peter Collins, un autre Britannique. Collins avait presque deux ans de moins que Stirling Moss quand il a pris son premier départ en F1 au Grand Prix de Suisse 1952 à Bremgarten. Collins a fait sa première course à l'âge de 20 ans, six mois et 12 jours. Il était sixième sur la grille mais a été contraint à l'abandon, trahi par l'arbre de transmission de sa HWM-Alta alors qu'il était dixième de la course. Collins est actuellement le 19e plus jeune pilote de l'Histoire de la Formule 1, juste devant un certain Carlos Sainz, qui avait deux jours de plus lorsqu'il a fait ses débuts.

Ricardo Rodríguez

Peter Collins a conservé ce record pendant longtemps, jusqu'à ce que le Mexicain Ricardo Rodríguez devienne en 1961 le premier pilote de l'Histoire à prendre le départ d'un Grand Prix à moins de 20 ans : il n'avait que 19 ans, 6 mois et 27 jours au Grand Prix d'Italie 1961 à Monza. Il y a fait forte impression, qualifié en première ligne et candidat au podium jusqu'à un problème de pompe à essence. Sa carrière s'est achevée tragiquement un an plus tard au Mexique, lorsque la suspension arrière droite de sa Lotus 24 a défailli dans la rapide courbe de Peraltada ; il a été tué sur le coup.

Mike Thackwell

C'est d'ailleurs un pilote né en même temps que les débuts de Rodríguez en F1 qui a battu le record du Mexicain. Mike Thackwell est né à Palmerston North, en Nouvelle-Zélande, et avait un mois de moins que Rodríguez (19 ans, 5 mois et 29 jours) lorsqu'il a pris le départ de son premier Grand Prix, au Canada en 1980.

Il aurait pu faire ses débuts plus tôt mais n'avait pas réussi à se qualifier pour le Grand Prix des Pays-Bas au volant de son Arrows-Ford. Son destin n'a pas été beaucoup plus reluisant au Canada puisqu'il s'est élancé 24e et a dû abandonner en début de course après un accident au volant de sa Tyrrell 010. Sa carrière en F1 n'a finalement pas connu le succès malgré de belles performances en F2.

Sebastian Vettel

Sebastian Vettel n'a jamais été le pilote de F1 le plus jeune au départ d'un Grand Prix, mais il a participé en 2006 à une journée d'essais libres pour l'équipe BMW Sauber à l'âge de 19 ans, 3 mois et 19 jours. Lors des EL1 du GP de Turquie, il a signé le huitième chrono, et il s'est même adjugé le meilleur temps durant la seconde séance.

Jaime Alguersuari

En 2009, le programme de jeunes pilotes Red Bull tournait à plein régime. Les trois plus jeunes pilotes sur la grille venaient de la filière : Vettel, Sébastien Buemi et Jaime Alguersuari. L'Espagnol a fait ses débuts en course à l'âge de 19 ans, 4 mois et 3 jours au Grand Prix de Hongrie. Il était plus jeune d'un jour que Lando Norris lorsque ce dernier a commencé sa carrière de titulaire en 2019.

Alguersuari n'a jamais terminé sur le podium lors de ses 46 départs. Son meilleur résultat fut une septième place à deux reprises en 2011 pour Toro Rosso, mais de tels résultats n'étaient pas suffisants pour convaincre le conseiller de Red Bull, Helmut Marko, de le promouvoir au sein de l'équipe première.

Max Verstappen

À la fin de la saison 2014, il n'y avait plus de doute quant au fait que Max Verstappen allait piloter pour Toro Rosso en 2015. Il avait déjà effectué trois séances d'essais pour l'équipe, tout juste après avoir fêté son 17e anniversaire. Lors du Grand Prix d'Australie 2015, le Néerlandais est devenu le plus jeune pilote de l'Histoire à prendre part à une course, âgé seulement de 17 ans, 5 mois et 13 jours. De nombreuses critiques et inquiétudes entouraient des débuts à un si jeune âge, mais il a rapidement confirmé qu'il méritait sa place.

Qualifié 11e au volant de la Toro Rosso STR10, il a atteint la cinquième place durant la course avant d'abandonner à cause d'une casse moteur au 32e tour. Avant même ses débuts, la FIA avait déjà créé une règle stipulant qu'à partir de l'année suivante, l'âge minimum pour un pilote de F1 serait de 18 ans. De fait, aucun pilote ne sera capable de battre le record de Verstappen, qui restera le pilote le plus jeune de l'Histoire de la F1.

Article suivant
Vettel : "Qu'il y ait 10 ou 25 GP, une saison est une saison"

Article précédent

Vettel : "Qu'il y ait 10 ou 25 GP, une saison est une saison"

Article suivant

Imola propose d'organiser un Grand Prix à huis clos

Imola propose d'organiser un Grand Prix à huis clos
Charger les commentaires