Red Bull accuse Ferrari de jouer un jeu dangereux

partages
commentaires
Red Bull accuse Ferrari de jouer un jeu dangereux
Jonathan Noble
Par : Jonathan Noble
28 sept. 2015 à 14:33

Red Bull accuse Ferrari de jouer un jeu dangereux en offrant seulement des moteurs 2015 pour la saison prochaine, alors que l’équipe autrichienne désespère de trouver un accord moteur. 

Christian Horner, Red Bull Racing, Team Principal et le Dr Helmut Marko, Consultant Red Bull Motorsport
Daniil Kvyat, Red Bull Racing RB11
Daniil Kvyat, Red Bull Racing RB11
Daniil Kvyat, Red Bull Racing RB11
Sebastian Vettel, Ferrari
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing avec le Dr Helmut Marko, Red Bull Motorsport, Consultant

L’écurie de Milton Keynes a rendu clair ces derniers jours qu’elle souhaitait disposer des mêmes moteurs que la Scuderia l’an prochain pour succéder à sa motorisation Renault, sans quoi la menace de quitter la F1 était réelle. 

Des sources ont toutefois indiqué à Motorsport.com que les discussions qui ont eu lieu pendant le week-end du GP du Japon ont fait déchanter Red Bull, avec pour seule perspective une fourniture d’unités de puissance 2015 améliorée. 

On ne sait pas encore si cette décision est due à des problèmes logistiques pour Ferrari, qui compterait alors un client supplémentaire, ou si c’est pour s’assurer de ne pas renforcer Red Bull. Quoi qu’il en soit, cela a suffi à rendre Red Bull furieux. 

Marko accentue la menace

Dans une interview accordée à Auto Motor und Sport ce lundi, Helmut Marko a fait part de son sentiment. 

"Ils jouent avec nous", a déclaré le consultant spécial de Red Bull. "Mais nous ne voulons pas jouer. Notre considération de départ [de la F1] est de plus en plus alimentée. C’est du culot de nous proposer des moteurs 2015 quand en même temps Sauber et Haas auront des moteurs 2016."

L’isolement de plus en plus prononcé de Red Bull met l’équipe dans une situation délicate, mais elle pourrait encore disposer d’un joker. Alors que Ferrari pousse pour obtenir l’unanimité afin de poursuivre l’autorisation de développer les unités de puissance en cours de saison, Red Bull pourrait voter contre et imposer le gel moteur tel qu’il est prévu pour le 28 février 2016. 

Cependant, un tel choix ne ferait sans doute qu’accentuer les désaccords entre les deux parties pour trouver une entente autour d’une fourniture moteur. 

Prochain article Formule 1
Massa "pas satisfait à 100%" par ses qualifications

Previous article

Massa "pas satisfait à 100%" par ses qualifications

Next article

David Hunt, jeune frère de James, est décédé

David Hunt, jeune frère de James, est décédé
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Ferrari Shop Now , Red Bull Racing Shop Now
Auteur Jonathan Noble
Type d'article Actualités