Red Bull attend une clarification technique de la FIA

Le Team Principal de Lotus Eric Boullier, avait déjà menacé de faire appel des résultats des premières courses de la saison si aucune clarification sur le système F-Duct intégré au DRS de Mercedes AMG n’était apportée

Le Team Principal de Lotus Eric Boullier, avait déjà menacé de faire appel des résultats des premières courses de la saison si aucune clarification sur le système F-Duct intégré au DRS de Mercedes AMG n’était apportée. Une menace finalement pas mise à exécution, mais plusieurs équipes, Red Bull en tête, n’ont pas renoncé à l’idée de recevoir plus d’éclaircissements concernant la légalité du système trouvé par les troupes de Ross Brawn.

Ainsi, Christian Horner a déclaré sur Sky Sports qu’il ne souhaitait pas en rester là, conscient que l’avantage que procure ce système, comme nous vous l’expliquions dans une analyse technique.

Charlie Whiting, le délégué technique, a tout pris en considération et il y a eu plusieurs discussions avec lui durant le weekend Malais”, précise-t-il. “Je pense qu’il souhaitait y réfléchir et nous respecterons bien entendu sa position lorsqu’elle nous sera rendue claire en Chine”.

Horner précise que la décision prise concernant l'autorisation ou non du système engendrera par la suite plusieurs types de réactions de la part des teams.

Les équipes auront alors un choix. Soit elles acceptent cela et adapteront une solution propre sur leurs voitures, soit il y a une opportunité de protester si l’on pense, ou toute autre équipe pense qu’il existe un désaccord avec l’interprétation de Charlie”.

L’un des principaux arguments des opposants au système Mercedes est que l’activation de celui-ci se fait grâce à un mouvement du pilote de façon indirecte, puisque celui-ci actionne un bouton sur le volant pour ouvrir le DRS, qui libère du même coup le trou dans l’aileron incriminé.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Ross Brawn
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités