Red Bull - Austin, une piste "excellente" et "fun"

partages
commentaires
Red Bull - Austin, une piste
Par : Fabien Gaillard
17 oct. 2016 à 14:30

L’an passé, les Red Bull avaient brillé sous la pluie à Austin avant de déchanter une fois les conditions sèches revenues. Quoiqu’il en soit, les pilotes sont enthousiastes avant le Grand Prix des États-Unis.

Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12 sur la grille
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12
Max Verstappen, Red Bull Racing lors de la conférence de presse de la FIA
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12
Le vainqueur Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid fête sa victoire en se faisant passer par Max Verstappen, Red Bull Racing RB12
Simon Rennie, ingénieur de course Red Bull Racing avec Daniel Ricciardo, Red Bull Racing et Christian Horner, Red Bull Racing, Team Principal, sur la grille
Max Verstappen, Red Bull Racing RB12

Daniel Ricciardo a une histoire particulière avec la piste texane, pas tant pour ses résultats, même si son podium, en 2014, n'a rien à envier à personne, que pour ses différents looks en 2014 et 2015, selon le fameux slogan promotionnel de la ville qu'il rappelle souvent : "Keep Austin Weird" (que l'on pourrait traduire par "Faites qu'Austin reste bizarre").

"Bizarre" n'est toutefois pas le premier adjectif qui vient à l'esprit de l'Australien pour qualifier l'une des dernières créations de Hermann Tilke, l'architecte majeur de la F1 ces vingt dernières années.

"La piste à Austin est excellente. Elle possède beaucoup de caractéristiques uniques comme la corde large du virage 1, vous pouvez y mettre quelque chose comme quatre voitures. Il y a beaucoup d’opportunités de dépassement et de s’amuser tout au long de la piste. Il y a des sections rapides fluides et des épingles, à peu près tout ce que j’aime dans un circuit."

Une vision que partage Max Verstappen, qui avait brillé en 2015 sur le Circuit des Amériques en terminant à la 4e position, derrière les deux Mercedes et la Ferrari de Sebastian Vettel, au volant de la Toro Rosso STR10. "La piste du COTA est très spéciale, c’est un nouveau circuit mais avec beaucoup de virages old school (mais avec plus de dégagements) ce qui le rend vraiment cool à piloter."

"Le virage 1 a un rayon si important qu’il donne beaucoup d’opportunités de dépassement, et ensuite tout le premier secteur a les ‘S’, c’est un peu comme Silverstone ou Suzuka. C’est vraiment une piste fun pour courir."

Artwork Red Bull RB12 2016, première victoire de Max Verstappen
Artwork Red Bull RB12 2016, première victoire de Max Verstappen, sur Motorstore.com
Article suivant
Haas décidera de l'avenir de Gutiérrez lors des prochaines courses

Article précédent

Haas décidera de l'avenir de Gutiérrez lors des prochaines courses

Article suivant

Pourquoi Williams a chuté en 2016

Pourquoi Williams a chuté en 2016
Charger les commentaires