Red Bull vante son "châssis inégalable" après Suzuka

Christian Horner ne cache pas sa satisfaction devant le niveau de performance de la RB13 au cours des deux derniers Grands Prix.

Qu'on se le dise, Red Bull est de retour ! Après la démonstration de Max Verstappen à Sepang, l'écurie de Milton Keynes a remis le couvert à Suzuka en s'affirmant comme la principale opposition à Mercedes en course. On n'oubliera pas que Ferrari a de nouveau été exclu du combat par des problèmes de fiabilité, mais le constat est là. 

L'équipe autrichienne peut aussi compter sur un Verstappen qui se transcende en ce moment. Son coéquipier Daniel Ricciardo en a fait les frais dès le premier virage en voyant son coéquipier prendre le dessus avant de se ruer aux basques de Lewis Hamilton. Il a d'ailleurs pu entrevoir la victoire en fin de course en se rapprochant du pilote Mercedes, en vain. 

"C'est dommage qu'il y ait eu du trafic à la fin, car le dernier tour s'annonçait fantastique. Max a réalisé une très bonne course", réagit Christian Horner, directeur de Red Bull, au micro de Sky Sports. "Ses pneus étaient quatre tours plus vieux que ceux de Daniel, nous craignions que ce qui est arrivé à Sebastian à Silverstone ou à Lance Stroll aujourd'hui se répète."

"Le rythme de course est très bon depuis deux ou trois courses, l'équipe travaille très dur. Par rapport au début de l'année, le niveau de performance que nous avons atteint montre le travail accompli par l'équipe en coulisses."

"Ils font de longues heures, ils arrivent tôt le matin et repartent tard le soir, ils sont loin de leur famille, mais cela porte ses fruits. Nous travaillons beaucoup en coulisses, notamment à Viry [avec Renault], et si nous arrivons à gagner un peu côté moteur, ce sera encore mieux. Nous espérons ce pas en avant."

Et Horner d'affirmer le niveau de performance de la RB13 et, implicitement, le déficit encore net de l'unité de puissance Renault par rapport à Mercedes et Ferrari : "Au niveau du châssis, je pense que le nôtre est inégalable. C'est ce que les données montrent."

Huitième podium pour Ricciardo en 2017

Pour sa part, Daniel Ricciardo a livré une course plus discrète, mais tout aussi performante, avec un nouveau podium cette année.

"C'est mon premier podium ici", souligne l'Australien. "Mon objectif du week-end était de monter sur le podium à Suzuka, et j'y suis parvenu. C'est un circuit que j'ai toujours aimé, et avec les voitures de cette année, c'est vraiment fun. Ce n'était pas si passionnant de mon point de vue car les écarts se sont vite creusés, mais Valtteri m'a mis la pression en fin de course, ça a fait un peu d'action."

"Le résultat d'ensemble, ce double podium, est bon. Ma course a été dictée par le départ, je saurai dans une trentaine de minutes si c'est ma faute ou la faute de l'embrayage. Max me voyait mieux que je ne le voyais, mais les voitures sont plus larges donc l'angle mort doit être plus grand et je ne savais pas du tout où il était pour le virage. Ocon m'a passé ensuite entre les virages 2 et 3, donc ces 100 premiers mètres... Je suis resté un moment derrière Ocon, mais nous l'avons eu après le restart. à partir de là, c'était un peu solitaire."

"C'est positif, nous progressons. Les dernières courses ont particulièrement handicapé Seb dans la lutte pour le titre. Je ne pensais pas que nous nous battrions pour ça chez les constructeurs, mais ce serait énorme de finir deuxième."

"C'est le huitième podium de Daniel cette saison", ajoute pour sa part Christian Horner. "Il n'en a jamais fait autant. Max est le meilleur coéquipier que Daniel ait eu et ils se poussent l'un l'autre dans leurs retranchements."

"Nous venons de finir deuxième et troisième à une seconde d'une Mercedes ! Ils adorent courir pour l'équipe, piloter cette voiture. Nous sommes en très bonne position."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP du Japon
Sous-évènement Course
Circuit Suzuka
Pilotes Daniel Ricciardo
Équipes Red Bull Racing
Type d'article Réactions
Tags suzuka